Wählen Sie Ihre Nachrichten​

« Rien n’est fait pour l’autisme !»

« Rien n’est fait pour l’autisme !». C’est le genre de phrase qui prévalait dans les années quatre-vingt-dix. Les parents touchés étaient souvent scandalisés face aux situations rencontrées … certains d’entre eux impuissants !

Toute personne avec un trouble du spectre autistique (TSA) sévère caractérisé par des troubles du comportement grave, par une déficience intellectuelle, qui s’exprime aussi par des cris, qui casse des choses de temps à autre, … où peut-elle aller ?

Un grand nombre de questions subsistent.

Doit-elle, en tant qu’adulte, habiter chez ses parents ? Et qu’en est-il avec des parents vieillissants ? Le maintien à domicile est-il encore de mise dans ces cas ?

Qu’en est-il des parents qui ont dû arrêter de travailler pour s’occuper de leur enfant, qui ne trouvent pas de place en établissement, que souhaitent-ils ?

Rien n’est fait ? Peut-être pas assez, c’est vrai. Peut-être de façon pas assez adaptée. Certains soutiens existent, certains services sont accessibles mais les personnes ne sont pas au courant de leur existence.

Depuis sa création, la FAL a successivement créé des lieux de vie adaptés aux besoins spécifiques des personnes TSA, et élaboré des services pour soutenir les familles concernées. Depuis sa création, la fondation a inlassablement sensibilisé le grand public à l’autisme.

2020 est devant la porte. La FAL continuera à se développer pour le bien-être de ses bénéficiaires, c’est-à-dire pour leur inclusion et leur participation à la vie sociale.

Merci pour votre soutien. Merci pour votre fidélité et qu’en 2020, ensemble, nous continuions à construire des vies meilleures.