Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Journée de la commémoration

Le 9 octobre 2016, la Commune de Bettembourg a commémoré les victimes ayant trouvé la mort dans la lutte menée par le peuple luxembourgeois durant l'occupation nazie de 1940 à 1945.

“Et mécht keen Sënn hei ze stoen, wa mer duerch eist Handelen all Dag net déi éieren, wéinst deene mer hei stinn.
Net jiddereen kann en Held sinn.
Mee jiddereen kann duerch säin Engagement e bëssen dozou bäidroen dat mer eng fräi, eng demokratesch an eng solidaresch Gesellschaft bleiwen.”

Extrait du discours de Laurent Zeimet, bourgmestre

Le 10 octobre 1941, le chef de l'administration civile (CDZ) au Luxembourg, le Gauleiter Gustav Simon, organisa un recensement de la population, la Personenstandsaufnahme.
Il y fit rajouter un formulaire qui confronta les Luxembourgeois à trois questions décisives, à savoir leur langue maternelle, leur origine ethnique et leur appartenance nationale, cachées parmi onze questions diverses.

Elles furent sans doute formulées de façon à ce que les Luxembourgeois fussent amenés à faire une profession de foi pro-allemande.
Encouragés par une propagande clandestine de la Résistance prônant le slogan « 3x Lëtzebuerg », la majorité des citoyens suivit l'appel et répondit à ces trois questions en Luxembourgeois. Pour la première fois la Résistance remporta une victoire face à l'occupant qui annula le recensement.

A partir de ce jour, la terreur répressive contre la population s'amplifia.

http://www.secondeguerremondiale.public.lu/…/jou…/index.html