Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Journée mondiale du refus de la misère - 17 octobre 2022

La Dignité en action : engageons-nous pour la justice sociale, la paix et la planète !


Ce thème choisi pour le 17 octobre 2022, reconnaît et souligne que chacun, partout, a le droit d'être traité avec dignité - qu'en tant qu'être humain, nous avons droit au respect et à la reconnaissance les uns des autres. « (...) Ce n'est qu'en agissant ensemble que nous pourrons espérer changer nos systèmes économiques et sociaux actuels - fondés en grande partie sur la concurrence et la division - qui ont créé et perpétué l'extrême pauvreté et la division sociale dans un monde d'abondance, encouragé l'exploitation gratuite de notre fragile planète nous conduisant au bord d'une catastrophe climatique mondiale. » Extraits du message de M. Donald Lee, président du Mouvement International Quart Monde, pour ce 17 octobre.


Le Mouvement ATD Quart Monde Luxembourg a invité les membres et personnes solidaires au Centre Neimënster pour célébrer la Journée Mondiale du Refus de la Misère, dont cette année marque le 35ième anniversaire. Son origine remonte en 1987 à Paris, quand des milliers de personnes se sont rassemblées pour défendre la dignité et les droits des personnes vivant dans la pauvreté. Depuis maintenant 30 ans, cette journée est reconnue par l'ONU comme "Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté".


Pour les personnes rassemblées autour de la table de la solidarité sur le parvis du CCRN, la présidente du Mouvement ATD Luxembourg a repris le message déjà lancé le 17 octobre 2000 par des personnes vivant en précarité, et qui reste actuel aujourd’hui : « Il faut essayer de construire l’union entre les nations. Il faut tout faire pour éviter les guerres. Ce n’est pas la faute des pauvres, mais ce sont surtout les pauvres qui en souffrent…Construire la paix veut dire permettre à tout le monde de vivre ses droits en liberté. Nous devons garantir à chaque personne, quel que soit le lieu où elle vit sur terre, un minimum d’aisance et de bien-être…Pour construire la paix, nous avons besoin de force et d’espoir… » Ces mots ont été suivi par une minute de silence et comme geste symbolique, chacun a déposé une rose sur la Table Publica en signe de paix et de solidarité dans le monde entier - et surtout en souvenir de ceux qui ont le plus souffert de la guerre et de la violence ou qui en sont morts.
La soirée a continué en salle pour écouter plusieurs témoignages, car cette journée est aussi l'occasion pour les plus démunis de prendre la parole, pour dire leurs expériences, leurs souffrances et leurs espoirs et s'engager avec d'autres dans la lutte contre la pauvreté et ainsi construire la paix. La paix commence quand il n'y a plus de guerre et quand la dignité de chaque personne est respectée. Des témoignages émouvants, qui se résument par cet appel lancé par une femme vivant en foyer pour sans-logis et qui ne fait que de son mieux pour sortir de la pauvreté : "Battez-vous et soyez forts !"
L'encadrement musical a été assuré par des membres et le dirigeant de la chorale Home Sweet Home & Friends, qui ont pu susciter la résonance du public.