Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Un cluster dépisté sur le campus de l'Uni
Lokales 3 Min. 12.10.2020

Un cluster dépisté sur le campus de l'Uni

Cinq étudiants d'une même classe sont concernées par le cluster découvert à l'Uni.

Un cluster dépisté sur le campus de l'Uni

Cinq étudiants d'une même classe sont concernées par le cluster découvert à l'Uni.
Photo: Gerry Huberty/archive
Lokales 3 Min. 12.10.2020

Un cluster dépisté sur le campus de l'Uni

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Nouveaux lieux principaux de contagion au covid-19, les campus universitaires font l'objet d'une attention toute particulière. Si le Luxembourg apparaît préservé, un foyer de contamination a été signalé sur le site de Belval où cinq personnes sont concernées.

Jusqu'alors peu touché, le milieu universitaire luxembourgeois n'échappe pas à la pandémie de covid-19. A l'image de ce qui se passe en Belgique un foyer de contamination vient d'être détecté sur le campus de l'Uni. Fréquenté actuellement par 6.714 étudiants et 2.089 employés, le site de Belval a répertorié 60 cas positifs depuis le début de la pandémie en début d'année, dont plus de la moitié concernait des étudiants. A ce jour , «il existe 14 cas actifs» au sein de la communauté universitaire, selon Jean-Paul Hoffmann, le responsable de la communication de l'Uni. 

«Si, auparavant, aucun cluster ne s'était développé  au sein du campus, il y a désormais une exception qui concerne actuellement cinq personnes», indique une porte-parole de l'institution.  Jean-Paul Hoffmann précise ce lundi matin que c'est «un groupe de cinq étudiants d'une même classe qui ont été testés positifs». Et qu'en vertu du protocole de sécurité de l'Université, «la classe a basculé en mode d'enseignement à distance».

Pour mémoire, le port du masque est obligatoire à l'Université - aussi en classe - et la distanciation sociale pratiquée dans les salles de cours. Le service communication précise en outre que «des mesures sanitaires sont mises en œuvre pour minimiser les risques d’infection» et que «les étudiants ont reçu une invitation à se faire tester».

Trois semaines après la rentrée, qui a vu les salles de classe accueillir quelque 90.000 élèves, ces 60 personnes infectées s'ajoutent aux 167 cas de contamination au covid-19 reconnus au sein du système éducatif par le ministère de l'Education nationale .

Mais si le Grand-Duché reste considéré comme une zone à risque, par l'Allemagne ou la Suisse, il est difficile d'établir un parallèle avec la situation à l'étranger, notamment dans l'Hexagone où les établissements scolaires et universitaires sont qualifiés de «bombe à retardement» par l'agence sanitaire française. 

Cette dernière indique même que «cet environnement est devenu, et de loin, le principal lieu où les Français se contaminent». Il représente désormais 36% des clusters actifs, contre, à titre comparatif, les 18% pour les entreprises privées et publiques.


(FILES) In this file photo teachers, students and parents participate in an outdoor learning demonstration for NYC schools in front of the Patrick F. Daly public school (P.S. 15) on September 02, 2020 in the Brooklyn borough of New York City. - New York Mayor Bill de Blasio said October 4, 2020 he planned to put nine neighborhoods back under tight shutdowns as Covid-19 cases rise in the city, which had largely controlled the pandemic after a catastrophic outbreak.
"Today, unfortunately, is not a day for celebration," de Blasio said, announcing he would ask to close nonessential businesses and all schools in nine neighborhoods of Brooklyn and Queens. (Photo by Angela Weiss / AFP)
Déjà 167 cas de covid dans les écoles
Trois semaines après la rentrée, le coronavirus continue à circuler parmi les élèves du Luxembourg. Plusieurs classes entières ont déjà été placées en quarantaine, reconnaît le ministère de l'Education.

Ces données sanitaires françaises sont encore plus parlantes en les comparant aux derniers bulletins officiels du ministère de la Santé. Alors qu'il n'y avait que 100 clusters le 17 septembre, les autorités en dénombrent désormais 551 au début du mois d’octobre. Soit une multiplication par cinq en à peine deux semaines. 

A titre de comparaison, pour les lieux de travail du privé ou du public, le nombre de clusters en France est passé de 554 à 704 sur la même période. La situation n'est donc pas sans inquiéter les parents et les étudiants qui n'ont cessé d'alerter sur la situation depuis la rentrée avec le hashtag #BalanceTaFac.


Folgen Sie uns auf Facebook und Twitter und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Le Luxembourg n°1 en Europe en matière de masques
Alors que le Grand-Duché a fait de la distribution gratuite de protections buccales un de ses chevaux de bataille contre le covid-19, une étude d'Eurostat révèle que le pays a dépensé 121 euros par personne pour équiper résidents et frontaliers.
Les deux types de masque jugés non conformes aux normes de sécurité ont été immédiatement retirés du marché luxembourgeois
Pour que bars et restaurants ferment à 1h
Les représentants de l'hôtellerie-restauration demandent au gouvernement de repousser d'une heure l'horaire de fin de service de leurs établissements. Et cela y compris dans un souci sanitaire.
An employee wearing PPE (personal protective equipment), of a face shield or visor as a precautionary measure against spreading COVID-19, poses for a photograph with a customer's pint of Guinness at the re-opened Murray's Bar in Dublin on June 29, 2020, as lockdown measures begin to be eased. - Irish pubs unlock their doors and begin pouring pints on Monday, ending a 15-week dry spell forced by the nation's coronavirus lockdown. All domestic travel restrictions were also lifted, as churches, hairdressers, cinemas and museums opened and mass gatherings of 50 indoors or 200 outdoors were permitted. (Photo by Paul Faith / AFP)
Les tests covid rapides à l'essai
Jusqu'à présent, le Luxembourg a privilégié les tests PCR, produit réputé pour sa fiabilité. Mais la donne pourrait bien changer avec l'arrivée des tests antigéniques de deuxième génération. Le Laboratoire national de santé (LNS) les teste actuellement.
A medical worker of the Medical Emergency Services of Madrid (SUMMA 112) runs a rapid test for COVID-19 at the Lope de Vega Cultural Center in the Vallecas neighbourhood, in Madrid, on October 1, 2020 while testing for potential coronavirus disease cases. - Spain's government published a decree extending drastic restrictions across the capital today, with partial lockdown measures to come into play within 48 hours, despite fierce opposition from Madrid's regional authorities. (Photo by OSCAR DEL POZO / AFP)
«Le nombre d'infections reste maîtrisé»
Jean-Claude Schmit a rappelé ce lundi que la crise sanitaire au Luxembourg était sous contrôle. Le directeur de la Santé mise beaucoup sur le tracing et la deuxième vague de tests à grande échelle pour endiguer les infections liées au covid-19.
Lokales, Politik,  Corona Virus Covid-19, Large Scale  Testing, Corona Test, Teststation Hollerich, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le gouvernement conforté dans sa gestion de la crise
Pour Xavier Bettel, ce n'est pas le moment «d'alléger, ni de renforcer» le dispositif sanitaire mis en place. Car si les contaminations sont en hausse «avec la reprise de la vie normale», la situation hospitalière n'est aujourd'hui «pas préoccupante».
Briefing Bettel + Lenert Corona - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
2.000 infectés potentiels «tracés» chaque semaine
La cellule de traçage de l'Inspection sanitaire luxembourgeoise tente d'identifier et mettre en retrait toute personne ayant eu un contact avec des personnes positives au covid-19. Une mission dont l'importance s'est emballée avec la reprise des infections.
A taxi driver (R) gets tested by health workers (L) for coronavirus COVID-19 at a makeshift testing station in a carpark in Hong Kong on July 19, 2020. - The deadly coronavirus is spreading out of control in Hong Kong with a record 100 new cases confirmed, the finance hub's leader said as she tightened social distancing measures to tackle the sudden surge in infections. (Photo by ISAAC LAWRENCE / AFP)