Trois questions à un médecin: "Ils pleurent au téléphone pour que je les prenne"
Désespérés, les patients appellent à l'aide

Trois questions à un médecin: "Ils pleurent au téléphone pour que je les prenne"

Photo: Shutterstock
Désespérés, les patients appellent à l'aide
Lokales 3 Min.29.10.2015

Trois questions à un médecin: "Ils pleurent au téléphone pour que je les prenne"

Ce médecin luxembourgeois a accepté de nous parler mais a souhaité préserver son anonymat. Il connaît bien la maladie de Lyme chronique et traite régulièrement des patients en grande souffrance physique et psychique.

Par Christelle Raineri

Ce médecin luxembourgeois a accepté de nous parler mais a souhaité préserver son anonymat. Il connaît bien la maladie de Lyme chronique et traite régulièrement des patients en grande souffrance physique et psychique.

  • Pourquoi la plupart des médecins ont tant de mal à diagnostiquer cette maladie?

"Ils ne la connaissent pas tout simplement ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Tania, un an après le Parlement: ce qui a changé
On se souvient de son visage, de sa combativité: le 3 février 2016, Tania Silva débarquait à la Chambre, 8.000 signatures sous le bras, pour faire reconnaître le calvaire des malades atteints de Lyme chronique. Un an après, les choses ont-elles avancé?
31.1. WO fr. / ITV Tania Silva / Maladie de Lyme / Foto:Guy Jallay
Commentaire: Ne fermons plus les yeux
Les patients atteints de borréliose de Lyme chronique au Luxembourg demandent aux autorités de reconnaître l'existence de la maladie et d'être pris en charge dans leur pays.