Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Les 257 élèves du Vauban en avance sur le bac
Lokales 3 Min. 17.06.2019

Les 257 élèves du Vauban en avance sur le bac

Les 257 élèves du Vauban en avance sur le bac

Photo: Shutterstock
Lokales 3 Min. 17.06.2019

Les 257 élèves du Vauban en avance sur le bac

Maurice FICK
Maurice FICK
Les épreuves du bac 2019 ont démarré avec la philo ce lundi pour 7.422 élèves en Lorraine. Pour la première fois, les élèves qui suivent l'enseignement français au Luxembourg n'avaient pas besoin d'aller à Thionville et ont déjà passé tous les écrits.

C'est une première pour les épreuves du bac français au Luxembourg. Le nouveau campus francophone à Gasperich était l'écrin de la réception de l'ambassadeur de France pour fêter le 14 juillet 2018 et, depuis le 6 juin, le lycée Vauban est le centre d'examen du bac 2019. Finis les déplacements jusqu'à Thionville, centre d'examen jusqu'ici pour les élèves du Vauban, et moins de stress pour les jeunes candidats et leurs parents, côté organisationnel.

«Nous avons 257 candidats qui passent le bac dont 184 élèves du lycée, des élèves de l'école privée Grandjean (EPG) et quelques candidats libres autres», résume Evelyne Régniez, proviseur du lycée Vauban. Parallèlement 295 élèves de première passent aussi leurs épreuves du bac français dans l'établissement.

Tandis qu'en Lorraine, 12.513 candidats ont planché ce lundi matin sur les questions philosophiques du bac général et 4.909 dans le cadre du bac technologique, les 257 candidats qui passent le bac au Vauban avaient déjà la tête dans les oraux. Le bac a déjà démarré le jeudi 6 juin dans l'unique centre d'examen luxembourgeois et l'épreuve de philosophie s'y est déroulée il y a six jours, le mardi 11 juin.

Une grosse organisation

«La majorité des épreuves écrites s'est terminée vendredi pour les terminales. Depuis ce lundi matin les élèves de 3e passent les épreuves du diplôme national du brevet. Tout le reste de la semaine suivront des oraux. Seize examinateurs de l'académie de Lille sont d'ailleurs arrivés ce matin», explique Emmanuel Hillard, professeur coordonnateur du centre du bac.

L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi matin sur l'épreuve de philo en France.
L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi matin sur l'épreuve de philo en France.
Photo: AFP

Contrairement à ce qui se passe en France, le lycée fonctionne normalement à Gasperich où tous les élèves ont cours normalement pendant que les grandes épreuves du bac se déroulent dans l'établissement. Etre centre d'examen «nécessite une organisation rigoureuse», souligne Emmanuel Hillard qui, bien entouré, coordonne dix demi-journées d'épreuves et jusqu'à quatre épreuves en même temps.

Lorsque tous les élèves composent en même temps, il y a besoin de jusqu'à 35 professeurs et surveillants pour veiller au bon déroulement des épreuves dans la salle confluence où peuvent plancher 80 élèves et la salle de sport où 112 cerveaux font leur gymnastique à la même heure.

Pourquoi de l'avance sur la métropole?

Si les épreuves du bac ont démarré onze jours plus tôt au Luxembourg qu'à Thionville, Metz ou Nancy, c'est une question de géographie mondiale et d'organisation française.

Membre du réseau des établissements scolaires d'enseignement français à l'étranger (AEFE) qui compte 492 établissements à travers le monde, le lycée Vauban, en tant que centre d'examen est rattaché à la «Zenos», abréviation de Zone Europe du Nord et de l'Ouest - Scandinavie. Zone dont font partie les élèves qui suivent l'enseignement français à Bruxelles, Londres ou encore Stockholm par exemple.

Le calendrier des épreuves du bac pour le centre du bac Vauban est «placé sous la responsabilité du recteur de l'académie de Lille en ce qui nous concerne», explique Evelyne Régniez. Et si les examens au Luxembourg, mais également dans tous les centres à l'étranger, se déroulent plus tôt qu'en France «c'est pour des raisons d'organisation et de disponibilités, y compris des correcteurs, au sein du rectorat de Lille.

Ce lundi matin, 47.697 candidats dans l'académie de Lille ont planché sur l'épreuve de philosophie. Les moyens humains que nécessite une telle organisation sont énormes puisque 9.664 correcteurs sont mobilisés dans 300 centres d'examens dans le Nord de la France.

«Est-il possible d'échapper au temps?», «Reconnaître ses devoirs, est-ce renoncer à sa liberté?», explications d'un extrait de l’œuvre de Freud ou des Essais de Montaigne ont figuré parmi les sujets proposés.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

La vache à hublot
Réaction à l’éditorial intitulé «De la politique à l’éthique» de M. Gaston Carré du 24 juin 2019.
Le «très dynamique» culte musulman au Luxembourg
Savez-vous que le Luxembourg dénombre 16 associations islamiques? Savez-vous combien il y a de mosquées? Et où elles se trouvent? Le culte musulman est «très dynamique» et poursuit son évolution depuis la signature de la convention avec l'Etat luxembourgeois. Islamologue et docteure en sciences politiques et sociales, Elsa Pirenne, s'est intéressée de près, durant quatre ans, aux pratiques et à l'évolution des communautés musulmanes qui vivent au Luxembourg. Elle répond à nos questions.
Online.fr- Centre culturel islamique de Mamer, Islamischen Zentrums, Musulman, Muslim, Prière, Gebet, Mosquée, Moschee, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort