Wählen Sie Ihre Nachrichten​

"Le test du covid-19 n'est pas là pour se rassurer"
Lokales 5 3 3 Min. 04.04.2020 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

"Le test du covid-19 n'est pas là pour se rassurer"

"Le test du covid-19 n'est pas là pour se rassurer"

Photo: Sibila Lind
Lokales 5 3 3 Min. 04.04.2020 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

"Le test du covid-19 n'est pas là pour se rassurer"

Les centres de soins avancés (CSA) ont été l'une des réponses du gouvernement pour remplacer les maisons médicales face à l'augmentation exponentielle du nombre de patients. Jeudi le Luxemburger Wort a visité le CSA d'Ettelbruck.

Sie möchten weiterlesen?

Wählen Sie Ihren Zugang und lesen Sie jetzt den Artikel „"Le test du covid-19 n'est pas là pour se rassurer"“.

Als Abonnent haben Sie unbegrenzten Zugang zu allen Wort+ Artikeln. Sie haben noch kein Abonnement? Wählen Sie jetzt Ihren Zugang und lesen Sie den Artikel „"Le test du covid-19 n'est pas là pour se rassurer"“.

Bereits Abonnent? Hier einloggen.

Digital Monatsabo +
Zeitung am Wochenende

meistgewählt
  • Alle Wort+ Artikel auf wort.lu
  • Jeden Tag (Mo-Sa) Wort E-Paper und Digital Paper
  • Apps für Smartphone und Tablet (iOS und Android)
  • Samstags die Printausgabe im Briefkasten
5 EUR / Woche

Digital Monatsabo

  • Alle Wort+ Artikel auf wort.lu
  • Jeden Tag (Mo-Sa) Wort E-Paper und Digital Paper
  • Apps für Smartphone und Tablet (iOS und Android)
  • Samstags die Printausgabe im Briefkasten
5 EUR / Woche

Bereits Abonnent? Hier einloggen.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Au sujet des mesures prises par le gouvernement pour contrer les effets du virus.
Depuis dix jours, un homme rentrant de Chine a été mis en quarantaine au Centre hospitalier de Luxembourg. Il s'agit du seul établissement du pays offrant les conditions d'isolement face à l'épidémie de covid-19 et autres maladies infectieuses.
Ansteckende Krankheiten - Service des Maladies infectieuses du CHL - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Les épreuves du bac 2019 ont démarré avec la philo ce lundi pour 7.422 élèves en Lorraine. Pour la première fois, les élèves qui suivent l'enseignement français au Luxembourg n'avaient pas besoin d'aller à Thionville et ont déjà passé tous les écrits.