Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Le chantier de l'A3 sous une bonne étoile
Lokales 15 5 Min. 01.11.2019

Le chantier de l'A3 sous une bonne étoile

C'est beau un chantier la nuit. Au-dessus de l'A3, les opérations vont durer une centaine d'heures ce week-end.

Le chantier de l'A3 sous une bonne étoile

C'est beau un chantier la nuit. Au-dessus de l'A3, les opérations vont durer une centaine d'heures ce week-end.
Photo: Chris Karaba
Lokales 15 5 Min. 01.11.2019

Le chantier de l'A3 sous une bonne étoile

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Dans la nuit de jeudi à vendredi, quatre jours de travaux intenses ont débuté sur l'autoroute la plus fréquentée du pays. Un chantier mené par les CFL qui ont jusqu'à lundi à l'aube pour tout mener à bien.

Vérifier l'heure. Pour Rui Raimundo, c'est devenu un geste instinctif. Il faut dire que tout ce week-end de Toussaint, le chef de projet CFL sait qu'il n'a pas une minute à perdre. Ni lui, ni les dizaines de salariés mobilisés jusqu'au 4 novembre au petit matin. Même si le chantier s'étale cette fois sur quatre jours, le temps presse. Lundi, avant 6h, le responsable doit avoir rendu à la circulation l'A3 et aussi avoir réussi le montage d'un passage à gibier et la destruction d'un pont. Rien que ça.

Pour la seconde fois en deux semaines, l'autoroute a été bouclée pour que ces travaux indispensables à la future ligne Bettembourg-Luxembourg progressent. Même si la mise en service de la voie ferrée de 7 km est encore loin (2024), la réussite du projet se joue en partie sur ce congé de la Toussaint, sur cette centaine d'heures d'intervention. Une opération menée de jour comme de nuit, 24h sur 24.


WO fr,Passage a Faune A3 / Wildbrücke über Düdelinger Autobahn, Chantier CFL , neue Eisenbahnlinie Bettemburg-Luxemburg , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Un morceau de nature au-dessus de l'A3
Un couloir écologique permettra aux animaux de traverser en 2021 l'autoroute et la nouvelle ligne ferroviaire. Dès cet automne, les frontaliers traverseront le nouveau tunnel de 50 mètres situé entre Berchem et la Croix de Gasperich.

Et alors que l'A3 vient tout juste d'être débarrassée de son flux de véhicules, en ce jeudi soir, déjà les premiers tourments apparaissent. «Une partie du convoi exceptionnel apportant les poutres du passage à gibier est bloquée par des travaux dans un tunnel en Allemagne», souffle le chef de projet à ses équipes.

De longues minutes d'angoisse passent avant un grand soulagement: les poids lourds et leur chargement ont repris leur progression vers le Luxembourg. Les profilés de 43m de long seront livrés dans les délais. Les premiers éléments arrivés plus tôt, eux, s'élèvent déjà dans la nuit. Deux grandes grues se chargent de déposer les pièces de 70 tonnes pile là où il faut.

A raison d'une heure trente par poutre, faites le calcul : combien faudra-t-il de temps pour monter les neuf structures attendues? Il est 23h30 ce jeudi soir, la réponse peut encore attendre. Il est 8h du matin, en ce 1er novembre, quand le dernier élément du puzzle vient prendre sa place. Guère le temps de se féliciter du parfait timing que déjà il faut s'attaquer au platelage et à d'autres opérations sur le pont qui vient de trouver sa silhouette définitive. Lundi est encore loin, mais le travail ne manque pas.

  • Retrouvez ici la carte des déviations 

Quelques dizaines de mètres plus loin, à la lumière des dizaines de spots, d'autres ouvriers installent un tapis blanc sur la 2x2 voies. «Il s'agit d'un géotextile, une protection pour le bitume de l'autoroute», indique Rui Raimundo. Protection?  «Oui, car dessus, il va falloir déposer deux couches de 30 cm de concassé. Un socle qui permettra aux engins de manœuvrer sans entraîner de dégâts.»

Un tapis utile également pour amortir la chute au sol des morceaux de l'ancien ouvrage qui reliait Kockelscheuer à Reiserbann. Plus besoin de lui, son remplaçant -plus large- lui fait face.

Tablier, piles: tout doit disparaître. Aux abords, cinq camions attendent de  débarrasser les gravats. «Le béton est récupéré et sera réemployé sur d'autres sites», assure le chef de projet. Un coup d’œil à la montre le rassure. «Cette partie de l'opération est aussi technique. Après la démolition, il faudra tout nettoyer, rendre la chaussée nickel et reposer les glissières de sécurité avant que les Ponts et Chaussées n'autorisent la réouverture à la circulation.» 

Hommes et engins s'activent. Minuit est passé depuis longtemps, vendredi est déjà bien entamé. Dans la nuit, les poutrelles venues du Nord de l'Allemagne poursuivent, l'une après l'autre, leur lent décollage et leur calme atterrissage. Malgré l'agitation, l'A3 n'a jamais semblé aussi tranquille, privée du brouhaha de la circulation. Au loin, même les deux stations-service de Berchem dorment: pas de clients à la pompe, pas de routiers sur les parkings. Arrêt forcé oblige. «C'est clair que le chronomètre met la pression sur ces quatre jours d'interruption. Mais lundi, le chantier reprendra aux abords de l'A3 comme d'habitude», sourit Rui Raimundo. Une reprise comme si de rien n'était.

Un pont de 200 m de long

Les habitués de l'autoroute remarqueront - ou non- que le paysage a un peu changé au cours de ce long week-end. Mais pour les équipes engagées par les CFL, il faudra poursuivre la mise en place de la voie ferroviaire.  «Nous n'aurons plus à couper la circulation mais nous travaillerons tout autour de l'A3 encore. Il y a notamment tous les aménagements à faire autour du pont qui enjambe désormais l'autoroute.» En dessous de l'ouvrage, non seulement deux voies ferrées au gabarit TGV seront installées, mais tout a été calibré pour un éventuel passage à 2x3 voies de l'autoroute.

Pour la partie CFL, les mois à venir vont être également mis à profit pour établir à hauteur de la Croix de Cessange la plateforme de prémontage d'un futur pont métallique. Du gigantesque, du lourd encore. Un ouvrage de 200m de long qui supportera le passage des trains en direction de la capitale ou circulant vers la France. Mais que les usagers de l'A3 se rassurent: l'installation n'est pas prévue avant octobre 2021. Cette fois, Rui Raimundo peut regarder sa montre: il a le temps.

Et le chef de projet de conclure sous les étoiles: «Ce morceau du chantier est mené sereinement car chacun est professionnel. Pour nous, l'aventure dure jusqu'en 2024 alors on s'épaule, comme une famille». Une bande de professionnels concentré sur cette mission de Toussaint, du bureau d'étude aux ouvriers en passant par l'assistance maître d'ouvrage, le bureau de contrôle, la coordination sécurité et les entreprises.



Lesen Sie mehr zu diesem Thema

A Berchem, les deux stations-service font le vide
Plus un camion, ni une voiture, ne s'arrêteront jusqu'à lundi matin dans les deux plus grandes stations-service d'Europe, le long de l'A3. C'est le deuxième week-end consécutif de fermeture imposé à Aral et Shell qui ne s'en plaignent pas.
Aire de Berchem, Foto Lex Kleren Essence Tankstelle Autobahn
Pourquoi l'autoroute A3 ferme pour la Toussaint
Déjà fermé le week-end dernier, l'axe reliant le sud du Grand-Duché à la capitale se voit privé de toute circulation pour quatre jours. Une interruption indispensable dans le timing des travaux de la future ligne Bettembourg-Luxembourg. Et promis, pour 2019, ce sera la dernière coupure
Un prêt pour ma maison
Aujourd'hui, les futurs propriétaires de biens immobiliers choisissent de contracter un prêt à taux fixe.
Sur la trace de la future ligne Luxembourg-Bettembourg
Lancés depuis 2015, les travaux de construction de la nouvelle ligne ferroviaire Luxembourg-Bettembourg vont bon train. Plusieurs «jalons» sont déjà posés. Des ponts routiers sont parachevés ou en cours de l'être. Le «saut-de-mouton» où se croiseront l'actuelle et la future ligne sera opérationnel après l'été. C'est parti pour la visite du chantier de 7 km de long.
La nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg longera l'A3 jusqu'à hauteur de l'Aire de Berchem avant de bifurquer vers Bettembourg.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.