Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Consternation: La Belgique détruit le château de Noisy
Lokales 10 2 02.11.2016 Aus unserem online-Archiv

Consternation: La Belgique détruit le château de Noisy

On voit en face le château de Vêves, qui se visite toujours. Pour accéder au toit, il fallait utiliser un escalier en partie effondré et une échelle de chantier.

Consternation: La Belgique détruit le château de Noisy

On voit en face le château de Vêves, qui se visite toujours. Pour accéder au toit, il fallait utiliser un escalier en partie effondré et une échelle de chantier.
Dominique Nauroy
Lokales 10 2 02.11.2016 Aus unserem online-Archiv

Consternation: La Belgique détruit le château de Noisy

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La démolition du château de Noisy, bel édifice du XIXe siècle, a débuté lundi. Une décision qui ulcère les amoureux du patrimoine. Notre journaliste Dominique Nauroy s'y était rendu au printemps. Fasciné par ce lieu abandonné, il nous livre ici quelques-unes de ses photos.

(AF) - Un comité de soutien s'est formé, des vagues d'indignation se sont succédé. Mais la démolition du château de Noisy, dans la région de Namur, a débuté malgré tout, lundi.

Le château "Miranda", c'est son nom, se trouve à Celles, en Wallonie. Il a été édifié entre 1866 et 1907. Il appartient à la famille de Liedekerke-Beaufort. Le comte et actuel propriétaire du château, descendant direct de son propriétaire initial, a décidé sa démolition en 2013, car l'édifice pose des problèmes de sécurité. Et le prix de sa restauration est exorbitant.

Abandonné depuis 25 ans

Abandonné depuis 1991 suite à un incendie, il était atteint par la mérule (un champignon qui attaque le bois des maisons et entraîne sa pourriture). Il tombait en ruines et attirait des curieux de toutes sortes.

Plusieurs comités de sauvegarde du château se sont créés, que l'on retrouve sur Facebook, comme "Sauvegarde du château de Noisy". La restauration du château était estimée, d'après un reportage du Figaro, à quelque 25 millions d'euros.

Notre journaliste Dominique Nauroy, passionné de photographie et d'Urbex (exploration photographique de lieux abandonnés), avait visité le château de Noisy au printemps dernier. Il commente ses photos:

On retrouve d'ailleurs sur plusieurs blogs les récits de ceux qui l'ont visité. Notamment un amateur d'Urbex dont le récit qui nous a beaucoup plu par sa sensibilité. Il s'appelle "Forbidden Places".

Le maire de la commune de Celles ainsi que le propriétaire du château, le comte de Liedekerke-Beaufort étaient favorables à sa démolition: qui serait tenu pour responsable en cas d'accident?

Ailleurs sur le web

Pour vous imprégner de l'ambiance singulière de ce château en ruines, voici des liens vers des vidéos de curieux qui ont visité les lieux:

360 Videos werden hier nicht unterstützt. Wechseln Sie in die Youtube App, um das Video anzusehen.


360 Videos werden hier nicht unterstützt. Wechseln Sie in die Youtube App, um das Video anzusehen.


Folgen Sie uns auf Facebook, Twitter und Instagram und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema