Wählen Sie Ihre Nachrichten​

2021, une année pas toujours rose vue à travers le regard des enfants

2021, une année pas toujours rose vue à travers le regard des enfants

2021, une année pas toujours rose vue à travers le regard des enfants
Conséquences psychiques de la pandémie

2021, une année pas toujours rose vue à travers le regard des enfants


01.03.2022

Exklusiv für Abonnenten

L’Université du Luxembourg, en partenariat avec l’UNICEF, a publié vendredi sa deuxième enquête relative au bien-être des enfants pendant la pandémie. Elle se focalise sur l’année 2021 et montre à quel point ils restent affectés par un événement qui, sans conteste, aura bouleversé leur enfance, ou leur adolescence.

Direkt weiterlesen?

Für nur 2,50€ pro Woche können Sie diesen Artikel „2021, une année pas toujours rose vue à travers le regard des enfants“ lesen und erhalten Zugang zu allen Artikeln.

  • Immer und überall bestens informiert
  • Rund um die Uhr Zugriff auf unsere Premium-Artikel
  • Gratis Newsapp für Ihr Smartphone und Tablet
Zu den Abonnements

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Fin de la guerre d'Algérie en 1962
Il y a soixante ans, le 18 mars 1962, les accords d’Evian mettaient fin à huit années de violences.
(FILES) In this file photo taken on July 2, 1958, French President of the Council General Charles de Gaulle arrives by helicopter at Fort National in Kabylia, during an inspection tour of the French army in Algeria, during the Algerian war. - In the 60 years since Algeria won independence from France, it has gone through multiple crises with its former occupier, often fuelled by domestic politics. (Photo by AFP)
Cinq ans après l'attentat de Nice
C’était il y a cinq ans, le 14 juillet 2016: une attaque au camion-bélier fait 86 morts à Nice – une nouvelle dimension du terrorisme.
(FILES) In this file photo taken on July 15, 2016 in Nice shows a message reading "I am Nice" placed at a make-shift memorial for victims of the deadly Bastille Day attack in Nice. (Photo by GIUSEPPE CACACE / AFP)
Les épreuves du bac 2019 ont démarré avec la philo ce lundi pour 7.422 élèves en Lorraine. Pour la première fois, les élèves qui suivent l'enseignement français au Luxembourg n'avaient pas besoin d'aller à Thionville et ont déjà passé tous les écrits.