Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Un petit avant-goût
Lifestyle 6 Min. 13.07.2021
Peugeot 308 SW

Un petit avant-goût

La nouvelle 308 SW a un look très agressif. La ligne s’inspire évoque celle d’un shooting brake.
Peugeot 308 SW

Un petit avant-goût

La nouvelle 308 SW a un look très agressif. La ligne s’inspire évoque celle d’un shooting brake.
Photo: Peugeot
Lifestyle 6 Min. 13.07.2021
Peugeot 308 SW

Un petit avant-goût

La Peugeot 308 SW – un nouvel argumentaire pour se tailler la part du lion.

Par Alain Rousseau

La marque au lion a bâti une bonne partie de sa réputation autour de ses breaks, lesquels ont toujours occupé une place de choix au sein de la gamme. La nouvelle 308 SW, dont nous avons pu essayer le prototype bien avant son lancement commercial prévu début 2022, doit permettre de perpétuer cette longue tradition. Elle ne manque pas d’arguments pour y arriver! 

Qu'elle paraît loin, l’époque où un break n’était guère plus qu’un utilitaire destiné au transport de marchandises ou d’une famille flanquée de son fidèle labrador! Et si l’aspect «pratique» reste bien entendu déterminant sur ce type de véhicule, cela fait belle lurette qu’il n’est plus le seul critère d’achat.

«Donner envie!» 

Un break de nouvelle génération se doit aussi d’être «beau» et procurer une certaine dose de plaisir de conduite. Bref, «donner envie», comme le faisait remarquer la cheffe de projet de la gamme 308 lors de la présentation. Mais ce n’est pas tout: il doit également présenter suffisamment d’avantages spécifiques pour rester compétitif face à une offre (pléthorique) de monospaces et de SUV, avec lesquels il partage l’argument de la fonctionnalité. 

60 litres du coffre – qui a un volume de 608 à 1.634 litres – sont dédiés à la batterie.

Par rapport aux autres breaks compacts sur le marché, la version actuelle de la 308 SW se classe actuellement à la sixième place du nombre d’immatriculations en Europe, dans un segment dominé par le trio Skoda Octavia, Ford Focus et Volkswagen Golf.  

Pour espérer accéder à ce podium, le millésime 2022 de la 308 SW pourra s’appuyer sur toute une série d’évolutions plus ou moins profondes qui, comme nous allons le voir, la fait se rapprocher sensiblement du segment directement supérieur au sien. Cet upgrade est visible dès le premier regard. Plus longue de 6 cm et plus basse de 2 cm par rapport au modèle qu’elle va remplacer, la nouvelle version prend des allures de shooting brake, synonyme de dynamisme et d’élégance. Le fait que le pare-brise ait été reculé et incliné de quelques degrés supplémentaires ne font que souligner cette impression, par ailleurs renforcée par une ligne de toit plus «fuyante». 

Une «synthèse parmi les meilleures du marché»   

Quant à l’imposante calandre et les feux de jour en forme de crocs, typiques à la marque, ils confèrent à la partie avant une agressivité certaine … comme si la «lionne» s’apprêtait à avaler sa proie! 

Ces choix stylistiques trouvent leur prolongement naturel dans l’habitacle – avec tout ce que cela implique. L’espace pour les passagers est correct sans être abondant. Cela concerne surtout les places arrière : on en vaut pour preuve le fait que la banquette est désormais fractionnable en trois parties (40/20/40). Cela a certes l’avantage de faciliter le transport d’objets longs lorsqu’il y a des occupants assis de part et d’autre, mais indique aussi très clairement que la place centrale s’adresse avant tout aux enfants. La garde au toit arrière est impactée par la ligne résolument (aéro)dynamique de la poupe, ce qui obligera les grands gabarits à faire preuve d’une certaine indulgence lors des longs trajets. 

L’espace maximal de chargement est de 1.634 litres.
L’espace maximal de chargement est de 1.634 litres.
Photo: Peugeot

Rien à redire par contre au niveau du coffre qui, selon les responsables de la marque, «lui permettent d’offrir une synthèse parmi les meilleures du marché». Une fois la banquette arrière entièrement rabattue, le volume passe de 608 à 1.634 litres. Sur les versions plug-in rechargeables (PHEV), 60 litres dudit volume sont dédiés à la batterie et doivent donc être décomptés. 

Autres bonnes nouvelles : l’espace dans le coffre est entièrement plat et la hauteur du seuil se révèle suffisamment basse pour faciliter le chargement. Le hayon est désormais motorisé.

I-cockpit et affichage 3D 

Pour qui n’en a pas l’habitude, le fameux «I-cockpit» qui fait désormais partie de l’ADN Peugeot peut se révéler quelque peu … déroutant. Pour trouver une position de conduite convenable, il convient de régler son siège – au demeurant bien dessiné et confortable – et la colonne de direction en tenant compte de la hauteur pour le moins imposante du combiné d’instruments, faute de quoi ce dernier empiétera passablement sur le champ de vision. 

Sur les versions haut de gamme (GT), le conducteur a droit à un affichage en trois dimensions qui ravira surtout les amateurs de displays animés et multicolores. Pas de surprise par contre au niveau du compte-tours, dont l’aiguille digitale tourne (hélas) toujours dans le sens antihoraire … 

Puriste: le fameux «i-cockpit» cher à Peugeot.
Puriste: le fameux «i-cockpit» cher à Peugeot.
Photo: Peugeot

Calqué sur celui d’un smartphone, l’environnement du nouveau système d’info-divertissement promet d’être plus «intuitif» ; quant aux écrans, ils se veulent plus «réactifs». Deux promesses qui vont dans le bon sens mais qui devront être vérifiées à l’usage quotidien. 

Peugeot indique aussi que la 308 SW disposera de la dernière génération des aides à la conduite semi-autonome, parmi lesquelles un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop and Go (boîte de vitesses automatique EAT8) et une aide au maintien de la position dans la voie. 

Trois nouvelles fonctions disponibles sur les voies à chaussées séparées sont également prévues: changement de voie semi-automatique, préconisation anticipée de la vitesse et adaptation de la vitesse en courbe. Dans l’ensemble, l’habitacle de cette 308 SW se révèle accueillant et la qualité des matériaux semble en net progrès par rapport à ce que l’on a pu constater par le passé. Rien à redire non plus quant à l’équipement qui, de série ou en option, permettra au client de se configurer un véhicule «à la carte». 

Hybride, essence ou diesel 

Cette remarque vaut aussi pour les motorisations, avec trois types de moteurs: hybrides rechargeables de 180 ou 225 ch, essence de 110 à 130 ch (3 cylindres. de 1,2 l) ou diesel de 130 ch (4 cyl. de 1.5 l). Si les versions PHEV (qui devraient disposer d’une autonomie 100 % électrique de respectivement 60 et 59 kilomètres) recevront d’office une boîte de vitesses automatique à huit rapports, cette dernière sera proposée en option sur les versions essence (130 ch uniquement) et diesel. 


Der Ford Mustang Mach 1 ist in knalligem Rot, in einem nostalgischen Orangeton und in Kanarienvogelgelb erhältlich. Für Fahrer, die es weniger auffällig mögen, steht auch die Farbe „Kampfjet-Grau“ zur Auswahl.
Hengst mit Power
Ford bringt den leistungsstarken Mustang Mach 1 jetzt auch auf europäische Straßen.

La première prise en mains effectuée aux alentours de l’usine Peugeot-Citroën de Mulhouse – d’où sortiront les futures 308 SW – nous aura permis de jauger le potentiel de la future auto. 

Bien qu’en encore à l’état de prototype, les deux versions hybrides que nous avons prioritairement essayées semblent offrir des prestations, un confort et un agrément de conduite parfaitement en phase avec ce que l’on est en droit d’attendre d’un véhicule de ce type et de cette catégorie. A part une direction qui mériterait d’être un poil plus précis autour du point zéro et une légère hésitation lors d’un kickdown, il n’y a vraiment pas grand-chose à redire! 

A l’instar de sa «petite sœur» berline récemment mise sur le marché, la dernière-née des lionnes semble elle aussi avoir les dents suffisamment longues pour partir à la conquête de nouvelles parts de marché.

Dossier: Automoto - Alles, was fährt

Folgen Sie uns auf Facebook, Twitter und Instagram und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema