Wählen Sie Ihre Nachrichten​

La plus légère des électriques
Lifestyle 8 3 Min. 11.11.2021
Renault Mégane E-Tech Electric

La plus légère des électriques

Renault Mégane E-Tech Electric

La plus légère des électriques

Photo : Renault
Lifestyle 8 3 Min. 11.11.2021
Renault Mégane E-Tech Electric

La plus légère des électriques

Nous avons essayé en avant-première la future Mégane électrique, en phase finale de développement.

Par Stéphane Lémeret  

Alors qu'elle n'arrivera en concessions qu'au printemps prochain, nous avons déjà pu prendre le volant de la future Mégane E-Tech Electric dans une version presque définitive. Un essai très instructif !

Commençons par dissiper tout malentendu éventuel : non, ceci n'est pas une version électrique de la Mégane actuelle. Il s'agit bien d'une toute nouvelle génération, 100% électrique, qui cohabitera pendant quelques années avec celle qu'on connait aujourd'hui.

 Plateforme dédiée

Sous la carrosserie au design fluide, un brin futuriste, plutôt réussie à notre avis, se cache en effet une toute nouvelle base technique exclusivement conçue pour la transmission électrique. Les batteries logées dans le plancher sont une partie intégrante de la structure, batteries qui sont par ailleurs les plus fines de la production actuelle : 11 cm d'épaisseur. Cela permet à Renault de proposer une voiture plus basse que ses concurrentes, donc plus aérodynamique et plus économique. Mais l'objectif n°1 de Renault est de proposer l'électrique la plus légère de sa catégorie. De fait, avec un poids minimal de 1.600 kilos, la Française est 200 kg plus légère (à batterie comparable) que sa plus proche concurrente, la VW ID.3. Il faut dire que la Mégane est aussi la plus compacte de sa catégorie, avec 4,2 mètres de long, soit 15 cm de moins que la Mégane actuelle.

Autre atout légèreté : alors que les compactes électriques ont en général le moteur à l'arrière et sont donc des propulsions (roues arrière motrices), la Renault est une « tout à l'avant ». Ce qui, d'après le constructeur, permet de se passer de nombre d'éléments. Bref, entre son poids et sa transmission avant, la Renault Mégane E-Tech Electric est la plus « normale » des voitures électriques.

Prometteuse, mais…

Nous le répétons : c'est un prototype que nous avons essayé. On évitera donc par exemple de juger la qualité de finition, pourtant déjà prometteuse. On peut toutefois dire que l'environnement intérieur est agréable, moderne, et que l'ergonomie des commandes et du système d'info-divertissement est globalement bonne. On soulignera aussi que si l'habitabilité arrière n'est pas aussi généreuse que dans une Kia EV6 par exemple, la Mégane a l'excuse d'être 40 cm plus courte. Ça de moins à garer en ville !

Sur la route, on perçoit bien la légèreté de la voiture, ce qui donne l'impression de conduire une bonne voiture à essence. Excellent point ! Très bonne note aussi pour le confort, à la hauteur de la réputation de la marque, et qui tranche avec la dureté habituelle des dernières compactes électriques. Dans l'ensemble, cette Mégane est donc très convaincante, franchement agréable à conduire. Mais attention : notre voiture avait du mal à trouver sa motricité. Sur le sol humide de notre essai, l'arrivée immédiate du couple électrique faisait en effet patiner les roues pendant un trop long moment avant que l'électronique ne vienne remédier au problème, de manière trop brutale. Mais les ingénieurs nous l’ont promis : la solution est déjà trouvée, et sera appliquée aux voitures de production. On l'espère !

La Renault Mégane E-Tech Electric arrivera donc officiellement au printemps prochain. Le catalogue comprendra des versions 130 et 218 ch, avec deux choix de batteries. L'une de 40 kWh pour 300 km d'autonomie moyenne WLTP, l'autre de 66 kWh pour 470 km. Rendez-vous bientôt pour des impressions plus détaillées…

La Renault Mégane E-Tech Electric 218 ch en quelques chiffres

  • Moteur : électrique ; 218 ch ; 300 Nm
  • Transmission : aux roues avant
  • Boîte : auto 1 rapport
  • L/l/h (mm) : 4.210/1.780/1.500
  • Poids à vide (kg): 1.624
  • Volume du coffre (l) : 440
  • 0 à 100 km/h (sec.) : 7,4
  • Vitesse maxi (km/h) : 160
  • Batteries (kWh) : 66
  • Autonomie électrique (km) : 470
  • Prix (€) : N.C.

 Plus d'infos.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Mit dem City One will ein ehemaliger BMW-Entwickler Elektromobilität auch in Schwellen- und Entwicklungsländern etablieren.
Klein, aber mit Platz für jede Menge Transportgut - der City One.
Dieser 1969er Silver Shadow, der demnächst von Artcurial zum Verkauf angeboten wird, weist eine Besonderheit auf, die ihn einzigartig macht.
Dieser von der britischen Firma Lunaz modifizierte Aston Martin hat seinen erhabenen 6-Zylinder-Motor gegen eine elektrische Antriebseinheit ausgetauscht.
Mit dem neuen Crossover EV6 findet der südkoreanische Automobilhersteller Kia einen perfekten Zugang zur Electric Avenue.
BMW eDrive Zone in Luxemburg
Der bayrische Automobilhersteller BMW lässt Plug-in-Hybridfahrzeuge automatisch mit Elektroantrieb durch Luxemburg-Stadt fahren.
Der Renault Mégane ist jetzt ein Crossover, weil er auf Elektroantrieb umgestellt wurde. Er ist in zwei Segmente aufgeteilt und basiert auf einer völlig neuen Plattform, die für emissionsfreie Fahrzeuge entwickelt wurde.