Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Zapping: «Secrets & Lies»: les secrets d'un bon thriller
Meaghan Rath et Natalie Martinez dans "Secrets and Lies"

Zapping: «Secrets & Lies»: les secrets d'un bon thriller

Photo: ABC
Meaghan Rath et Natalie Martinez dans "Secrets and Lies"
Kultur 1 3 Min. 07.08.2016

Zapping: «Secrets & Lies»: les secrets d'un bon thriller

Marcel KIEFFER
La série australienne "Secrets & Lies" mêle une histoire de famille à un drame inattendu qui va tout bouleverser...

Par Marcel Kieffer

La mort d'un garçonnet de quatre ans, victime d'un acte de violence, plonge tout un quartier paisible de la ville australienne de Brisbane dans un profond émoi et risque de détruire une famille touchée au plus près par ce drame. Encore une de ces séries, pourrait-on dire, faites des mêmes ressorts et clichés identiques: motifs apparents débouchant sur de fausses pistes, doutes et méfiance rampants, secrets enterrés, rebondissements inespérés. Après une première diffusion en feuilleton en 2015 sur France 2, «Secrets & Lies» réapparaît sur la plate-forme payante Netflix et son intrigue convainc toujours.

D'aucuns ont pu y voir des similitudes avec «Broad-church», l'histoire écrite par Stephen M. Irwin et Kylie Needham et réalisée par Kate Dennis et Peter Salmon, se déroulant sur six épisodes d'une seule saison, présente néanmoins les caractéristiques d'une propre originalité et d'une intensité captivante. Bien accueillie en France, en Australie et au Canada, «Secrets & Lies» avait été adapté aux Etats-Unis (sujet de notre Zapping du 7 avril 2015). Si l'adaptation américaine a pu soulever, malgré une bonne impression générale, quelques réserves, l'original australien a tout pour convaincre.

Quand tout part en vrille

Ne faisant pas étalage de faits et pouvoirs surnaturels, ni d'extravagances hallucinatoires, d'exagérations ou encore de transgressions irréalistes, la force du scénario est due à la normalité des faits dans un monde idyllique exposé à la banalité désarmante du Mal. La famille Gundelach, elle aussi d'une normalité absolue – Ben (Martin Henderson), artisan-peintre, et Christy (Diana Glenn), agente immobilière, parents de deux filles, la jeune Eva (Piper Morrissey) et l'adolescente Tasha (Philippa Coulthard) – en fait la terrible expérience. Lors de son jogging matinal, le père découvre le cadavre, crâne fracassé, du petit Thom, l'enfant de la voisine Jess Murnane (Adrienne Pickering).

Le calme et la quiétude de la petite communauté de voisinage, cohabitant dans une ambiance faite de moiteur étouffante et de médisance ravalée, bascule d'un moment à l'autre dans un climat de méfiance apparente. Lorsque la presse s'y mêle et que l'enquêteur Ian Cornielle (Anthony Hayes) prend Ben dans le collimateur, la vie de celui-ci part en vrille. Si déjà son mariage avec Christy battait de l'aile, les événements s'enchaînent et se bousculent à un rythme qui ne tarde pas à faire éclater au grand jour, dans l'effort désespéré de Ben de se disculper et de mener sa propre enquête, et avant le dénouement, savamment mis en œuvre, d'autres drames accessoires et secrets inavouables.

Au-delà de l'intrigue bien nouée qui maintient savamment le suspense du début à la fin, la solide prestation des acteurs justifie le succès de «Secrets & Lies». Le père Ben (Martin Henderson), pris dans un étau de charges et de suspicions qui le poussent à un comportement irrationnel afin de sauver sa réputation, son mariage, ses enfants et son travail, est le héros de la série dont l'intrigue adopte le point de vue. Convaincant dans les situations les plus éprouvantes, cet acteur néo-zélandais que les téléspectateurs connaissent dans son rôle du docteur Riggs dans la saison 12 de «Grey's Anatomy», rend très bien l'enfer qu'une personne accusée à tort – ce que nous pouvons dire sans anticiper sur la révélation finale – se voit obligée à vivre.

Particulièrement remarquable est l'interprétation du détective Ian Cornielle par Anthony Hayes. Froid, impassible, d'un calme imperturbable, sa mimique et son jeu détaché régulent et maintiennent le suspense qui se déploie tout au long des six épisodes, de façon que cet acteur australien, déjà plusieurs fois récompensé par les jurys, en apparaît comme un des personnages les plus intrigants sinon centraux. Sa contribution à la qualité de «Secrets & Lies», donnant à la série une profondeur peu commune aux productions de ce genre, est l'une des plus déterminantes. Il ne pourra être absent de la deuxième saison qui ne devrait pas tarder.

________
«Secrets & Lies» est diffusé sur Netflix Luxembourg.