Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Une gare restée dans son jus
Kultur 1 4 Min. 19.08.2021
Un lieu un film

Une gare restée dans son jus

Lorsqu’il s’agit de trouver une gare et des trains historiques, le choix de Fond-de-Gras s’impose souvent.
Un lieu un film

Une gare restée dans son jus

Lorsqu’il s’agit de trouver une gare et des trains historiques, le choix de Fond-de-Gras s’impose souvent.
Photo: Guy Jallay
Kultur 1 4 Min. 19.08.2021
Un lieu un film

Une gare restée dans son jus

Thierry HICK
Thierry HICK
Le site de Fond-de-Gras a servi de cadre à de nombreuses coproductions internationales de films.

En 1875 fut inaugurée la ligne de chemin de fer qui passait par le Fond-de-Gras avant d’aller rejoindre le Bois Châtier. La gare servait à l’époque uniquement au chargement et déchargement de minerai de fer. 150 ans plus tard, le bâtiment est resté dans son jus d’antan et n’a visiblement pas changé. Le site, où aujourd’hui les membres de l’Association des Musées et Tourisme Ferroviaires font revivre le Train 1900 et la Minièresbunn, accueille régulièrement des visiteurs en quête d’authenticité autour du passé industriel qui a marqué toute une région. Le Bluesexpress s’y arrête aussi.

Au-delà des touristes et curieux, la gare de Fond-de-Gras est aussi un spot recherché par les producteurs de cinéma. Très nombreuses sont les productions de cinéma à avoir choisi la gare et ses alentours pour tourner l’une ou l’autre scène.

Bady Minck et sa société de production Amour fou connaissent bien le site. En 2015, pour les besoins du tournage du film «Egon Schiele: Tod und Mädchen» du réalisateur autrichien Dieter Berner, la coproduction austro-luxembourgeoise installe ses caméras au Fond-de-Gras pour plus d’une journée de prises de vue. «Il nous fallait une petite gare de province avec des trains d’époque», explique Bady Minck. Le film raconte l’histoire du peintre autrichien Egon Schiele (1890-1918).

Pour les besoins du film «Egon Schiele: Tod und Mädchen» , le bâtiment du Fond-de Gras s’est transformé en gare de Krumau, une ville aujourd'hui située en République tchèque: l’illusion voulue, recherchée est parfaite.
Pour les besoins du film «Egon Schiele: Tod und Mädchen» , le bâtiment du Fond-de Gras s’est transformé en gare de Krumau, une ville aujourd'hui située en République tchèque: l’illusion voulue, recherchée est parfaite.
Photo: Dieter Berner

La scène tournée au Fond-de-Gras est l’arrivée du peintre à Krumau, une ville qui aujourd’hui se situe en République tchèque. La gare retenue n’a pas eu besoin de transformations, d’adaptations particulières. Un seul changement notoire a cependant dû être opéré. Le panneau sur la façade extérieure du bâtiment a été remplacé. Le temps d’une journée, Fond-de-Gras est devenu Krumau.

Le production designer Götz Weidner, qui après avoir œuvré sur bon nombre de films importants tant pour le cinéma que pour la télévision, travailla avec «Egon Schiele» sur une histoire pour laquelle les décors historiques sont de toute première importance, souligne Bady Minck.

360 Videos werden hier nicht unterstützt. Wechseln Sie in die Youtube App, um das Video anzusehen.

Une illusion parfaite

Une fois encore, comme si souvent au cinéma, l’illusion a parfaitement fonctionné. Sauf que dans le cas du film consacré à Egon Schiele, la production dans le cas de Fond-de-Gras n’a pas été obligée de tout créer, de faire de l’ancien avec du neuf.

Le décor change, la substance reste la même. Pour raconter des histoires au cinéma, il faut très souvent tricher.

Bady Minck, productrice (Amour fou)


Plus nombreuses furent les scènes tournées à Colpach. A la recherche d’un lieu censé représenter un théâtre du Prater de la capitale Vienne des années 1900, Bady Minck et ses équipes ont pu s’installer dans la halle d’équitation de Madame Mayrisch au château de Colpach. Les lieux historiques, classés et protégés, furent transformés en salle de spectacles – qui aujourd’hui existe toujours. La mutation visuelle et esthétique des installations de Colpach fut bien plus complexe que celle opérée au Fond-de-Gras.

Des scènes ont aussi été tournées au château  de Colpach.
Des scènes ont aussi été tournées au château de Colpach.
Photo: Amour Fou

Des règles à respecter

«Dans tous les cas, il y a des règles à respecter. Il faut rendre, une fois le tournage terminé, les lieux dans leur état d’origine», note la productrice d’Ettelbruck.

Une fois le tournage bouclé et la production menée à son terme, les décors utilisés pour le tournage, sont dans la très grande majorité des cas détruits – quelques éléments peuvent être réutilisés, voire collectionnés. Bady Minck, pour sa part, a conservé du film «Egon Schiele» quelques souvenirs. Donc, contrairement au site de Venise-sur-Alzette – sujet abordé il y a une semaine dans le cadre de notre série d’été «Un lieu, un film» – le bâtiment historique de Fond-de-Gras a servi à de très multiples productions luxembourgeoises ou coproductions internationales et existe toujours. Amour fou, par exemple a tourné à six ou sept reprises ici. «Le décor change, la substance, elle reste la même. Pour raconter des histoires au cinéma, il faut très souvent tricher».

Changer quelques détails

Du fait de son caractère historique conservé, la «location» de Fond-de-Gras – qui avec l’épicerie Binck conserve un autre joyau des temps passés – a prêté son cadre à des scénarios de films se déroulant tant à la fin du XIXe siècle que lors des deux guerres mondiales. Comme pour «Egon Schiele», des fois, il suffit de changer quelques détails.

«Trouver une vieille gare pour y tourner des scènes avec des trains historiques est très difficile dans certains pays. Les lieux manquent. Les producteurs étrangers avec lesquels nous travaillons régulièrement nous envient. Heureusement, au Fond-de-Gras, nous pouvons compter avec l’aide précieuse des ’Bunnerten’, tous ceux qui font revivre le Train 1900. Un grand merci à eux», précise Bady Minck. Ces cheminots d’un autre temps sont aussi invités à découvrir le film qui se déroule à leurs portes. 

Folgen Sie uns auf Facebook, Twitter und Instagram und abonnieren Sie unseren Newsletter.