Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Un centre créatif pour artistes et jeunes défavorisés à Bonnevoie: Hariko macht nicht nur Kinder froh
Kultur 26 7 Min. 22.01.2016 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Un centre créatif pour artistes et jeunes défavorisés à Bonnevoie: Hariko macht nicht nur Kinder froh

24.10. Bonnevoie/ Ouv Projet Hariko / Ateliers Artistes  / anc Sogel Foto: Guy Jallay

Un centre créatif pour artistes et jeunes défavorisés à Bonnevoie: Hariko macht nicht nur Kinder froh

24.10. Bonnevoie/ Ouv Projet Hariko / Ateliers Artistes / anc Sogel Foto: Guy Jallay
Kultur 26 7 Min. 22.01.2016 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Un centre créatif pour artistes et jeunes défavorisés à Bonnevoie: Hariko macht nicht nur Kinder froh

Marie-Laure ROLLAND
Marie-Laure ROLLAND
C'est un endroit unique en son genre au Luxembourg. Baptisé Hariko, ce centre d'art a ouvert ses portes le 2 septembre dernier, grâce au soutien de la Croix- Rouge. Nous sommes allés y faire un tour pour voir, concrètement, comment une idée formidable sur le papier prend forme. L'arrivée des réfugiés dans le pays y a changé la donne.

Par Marie-Laure Rolland

C'est un endroit unique en son genre au Luxembourg ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Précipitation
Dans le train de réformes économiques et sociales annoncées par le gouvernement figure la réforme de la loi sur l'interruption volontaire de grossesse. Le texte devrait sans surprise être voté par une majorité de députés la semaine prochaine.
Editorial: La méthode Nagel
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la ministre de la Culture a de la suite dans les idées. En mars, elle avait fait trembler le secteur culturel en annonçant que toutes les conventions avec les associations seraient supprimées d'ici la fin de l'année.
Devant la spirale des inégalités générationnelles
De nombreux pays européens mettent en évidence une dynamique sociale insoutenable au long terme: leurs jeunes générations d’adultes entrent dans un marché du travail dégradé, fait de micro-jobs aux salaires insuffisants, sans perspective...