Wählen Sie Ihre Nachrichten​

«Nomade goes Urban»: Les troubadours de Bonnevoie
Kultur 1 4 Min. 10.08.2017
Exklusiv für Abonnenten

«Nomade goes Urban»: Les troubadours de Bonnevoie

Le quartier de Bonnevoie a été passé au crible.

«Nomade goes Urban»: Les troubadours de Bonnevoie

Le quartier de Bonnevoie a été passé au crible.
Photo: Charlie Rauchs
Kultur 1 4 Min. 10.08.2017
Exklusiv für Abonnenten

«Nomade goes Urban»: Les troubadours de Bonnevoie

Thierry HICK
Thierry HICK
En 2014 et 2015 ils sillonnaient la campagne de Bruxelles à Luxembourg avec leur roulotte. Aujourd'hui, les artistes du projet «Nomade» se sont sédentarisés au Kasemattentheater pour passer au peigne fin cette fois-ci le quartier de Bonnevoie.

par Thierry Hick

 En 2014 et 2015 ils sillonnaient la campagne de Bruxelles à Luxembourg avec leur roulotte. Aujourd'hui, les artistes du projet «Nomade» se sont sédentarisés au Kasemattentheater pour passer au peigne fin cette fois-ci le quartier de Bonnevoie.

L'idée du projet «Nomade» – porté par le collectif Independent Little Lies, le Centre pour la propagation des Arts et le Théâtre des Casemates – est simple: sillonner la campagne entre Bruxelles et Luxembourg, se faire héberger par des particuliers, les inviter à raconter leur vie, rassembler toutes ces informations pour les regrouper dans une pièce de théâtre ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Héritage sans frontières
Alors que l'on a célébré ce week-end la réouverture de tous les espaces du Musée National d'Histoire et d'Art, certains auront peut-être eu une pensée pour les 21 personnes massacrées au Musée du Bardo à Tunis.
Il faut du temps...
Les enfants ont parfois des peurs, des angoisses, enfouies au plus profond d'eux-mêmes. Et si les parents n'ont pas le temps ou ne prennent pas suffisamment de temps pour creuser ce qui ne va pas, ces enfants traîneront leur hantise partout avec eux.
Football: Jean-Paul Defrang: «Les Espagnols dérapaient un peu»
Il est aujourd'hui le Luxembourgeois le plus présent dans les travées du stade Mestalla pour y supporter le FC Valence en compagnie de son épouse. Mais Jean-Paul Defrang était aussi le portier de la sélection nationale qui a défié la Roja en 1984. Rencontre avec un homme affable.
Le maillot de Carlos Santillana trône à l'entrée de son domicile à Els Poblets.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.