Wählen Sie Ihre Nachrichten​

LuxFilmFest: le cinéma, une arme de paix
«En Palestine, il n'y a pas que des pauvres et des terroristes»: Najwa Najjar veut changer l'image de son pays et faire évoluer les mentalités.

LuxFilmFest: le cinéma, une arme de paix

Photo: Pierre Matgé
«En Palestine, il n'y a pas que des pauvres et des terroristes»: Najwa Najjar veut changer l'image de son pays et faire évoluer les mentalités.
Kultur 2 Min. 13.03.2019

LuxFilmFest: le cinéma, une arme de paix

Thierry HICK
Thierry HICK
La réalisatrice palestinienne Najwa Najjar a animé une masterclass consacré à son travail d'écriture.

«Tourner un film en Palestine n'est pas une mince affaire, les conditions de travail sont dures ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Editorial: Vacance de zèle
Vivons-nous dans le pays des bisounours? Loin de vouloir paraphraser l'égérie des extrémistes français, Marine Le Pen, la question mérite d'être posée au regard de la faiblesse apparente de la présence policière et militaire quelques jours seulement après les attentats meurtriers de Bruxelles.
A quand James Bond contre l’ÉI?
Pas un seul film pour nous parler de ce qui préoccupe véritablement les Occidentaux depuis quelques années, à savoir le djihadisme. Pas de héros de type «Rambo» pour combattre les islamistes forcenés de l’ÉI.
James Bond Spectre Daniel Craig
Editorial: Quelle brutalité!
Le feuilleton procédurier qui ébranle depuis un certain temps le Front national en France montre jusqu’à quel degré la politique peut conduire les hommes à un comportement brutal et impitoyable.