Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Le Goncourt revient à Jean-Paul Dubois
Kultur 2 Min. 04.11.2019

Le Goncourt revient à Jean-Paul Dubois

Jean-Paul Dubois

Le Goncourt revient à Jean-Paul Dubois

Jean-Paul Dubois
Photo: AFP
Kultur 2 Min. 04.11.2019

Le Goncourt revient à Jean-Paul Dubois

Son roman «Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon» a convaincu le jury du plus prestigieux des prix littéraires français.

Le romancier Jean-Paul Dubois a reçu lundi le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone, pour «Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon» (L'Olivier), roman bouleversant et nostalgique sur le bonheur perdu. Déjà couronné par le prix Femina (en 2004 pour «Une vie française»), le Toulousain Jean-Paul Dubois, 69 ans, écrivain discret et populaire, a construit depuis une trentaine d'années une oeuvre qui séduit par sa délicatesse et sa profonde humanité.

«Tout arrive! C'est adorable...», a déclaré Jean-Paul Dubois devant la presse. «C'est assez irréel», a-t-il ajouté.

Le Renaudot a été octroyé dans la foulée à Sylvain Tesson pour «La panthère des neiges» (Gallimard).

«Si les romans de Jean-Paul Dubois étaient traduits de l'anglais, il aurait en France un statut comparable à ceux de John Irving ou de William Boyd», dit de lui Bernard Pivot, le président de l'académie Goncourt.

Un formidable personnage, effrayant et touchant

Le 22e titre de l'écrivain, publié chez L'Olivier (256 pages, 19 euros) raconte l'histoire d'un homme, Paul Hansen, qui croupit depuis deux ans dans une prison de Bordeaux (qui comme son nom ne l'indique pas se trouve au Québec!) quand le lecteur le rencontre.


French author Jean-Paul Dubois speaks to the press upon his arrival at the Drouant restaurant in Paris after winning the France's literary prize, the Prix Goncourt, on November 4, 2019 for his novel "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la m�me facon - All men do not live in the world in the same way "(L'Olivier). (Photo by DOMINIQUE FAGET / AFP)
La critique: Un livre profondément humain
Le roman de Jean-Paul Dubois est à la fois truffé d'humour et de tristesse.

Paul Hansen, le narrateur, va nous raconter comment il en est arrivé à partager une cellule avec un Hells Angel, formidable personnage, effrayant et touchant, qui ne rêve que d'«ouvrir en deux» ceux qui ne lui reviennent pas mais est terrorisé par les souris ou les ciseaux du coiffeur.

Paul Hansen est un type bien, doux et bienveillant. Le lecteur apprendra à la fin du roman pourquoi un tel homme est en prison. Entre-temps, remonteront à la surface des souvenirs d'un bonheur anéanti. Ce que raconte Jean-Paul Dubois (une constance dans la plupart de ses livres), c'est l'histoire d'un monde en train de disparaître pour être remplacé par un autre dominé par l'injustice et le mépris.

Pour tenir, Paul Hansen parle avec ses morts: sa compagne Winona, une femme irlando-algonquine, pilote d'hydravion, son père, pasteur danois, austère et tolérant (une gageure), fidèle à son poste même après avoir perdu la foi, sa mère libertaire qui n'hésitera pas à programmer un film porno dans son cinéma même si elle est «la femme du pasteur», sa petite chienne Nouk, personnage essentiel du roman.

Les lecteurs habitués à lire Jean-Paul Dubois retrouveront dans ce roman (le plus beau d'entre tous, selon de nombreux critiques) les ingrédients habituels de son oeuvre: le prénom fétiche Paul, un dentiste, un accident, le goût des détails techniques indiqués avec exactitude comme la NSU Ro80, voiture révolutionnaire au moteur rotatif, l'orgue Hammond B3, l'hydravion Beaver... ou les techniques d'entretien d'une piscine.

Lauréat du Goncourt, l'ancien journaliste reste en lice pour un autre prix convoité: le Goncourt des lycéens qui sera décerné le 14 novembre.

L'an dernier, le prix Goncourt avait été décerné à Nicolas Mathieu pour «Leurs enfants après eux» (Actes Sud) et le Goncourt des lycéens à David Diop pour «Frère d'âme» (Seuil).


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Attention aux illusions
Le Luxembourg n'a pas intérêt à trop se fondre dans le moule «vert» et à devenir un acteur parmi d'autres.
Un prêt pour ma maison
Aujourd'hui, les futurs propriétaires de biens immobiliers choisissent de contracter un prêt à taux fixe.
The Blaze n’a pas déçu ses fans
Le duo français propose un show brillant au Rockhal Club : mise en scène impeccable, gros son… S’il continue comme ça, The Blaze ne tardera pas à avoir les honneurs de la grande salle.
L'itinéraire de Jonathan et Guillaume Alric dans la musique est pour le moins atypique.
Précipitation
Dans le train de réformes économiques et sociales annoncées par le gouvernement figure la réforme de la loi sur l'interruption volontaire de grossesse. Le texte devrait sans surprise être voté par une majorité de députés la semaine prochaine.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.