Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Fonds culturel national: Aides financières: mode d'emploi
Kultur 3 Min. 20.09.2017 Aus unserem online-Archiv

Fonds culturel national: Aides financières: mode d'emploi

Jo Kox, président du Fonds culturel national, plaide pour plus de transparence.

Fonds culturel national: Aides financières: mode d'emploi

Jo Kox, président du Fonds culturel national, plaide pour plus de transparence.
Photo: Luc Deflorenne
Kultur 3 Min. 20.09.2017 Aus unserem online-Archiv

Fonds culturel national: Aides financières: mode d'emploi

Marie-Laure ROLLAND
Marie-Laure ROLLAND
Comment se repérer dans la jungle des subsides et des formulaires à remplir pour les obtenir. Le Fonds culturel national vient de publier un glossaire. Une initiative unilatérale ouverte à la discussion.

mlr/C. Alors que le ministère de la Culture vient de mettre en ligne les modalités et formulaires pour obtenir des soutiens financiers, le Fonds culturel national (Focuna) poursuit de son côté également sa politique de transparence.

Pour les artistes et professionnels de la Culture, il n'est pas évident de savoir à quelle porte frapper et comment compléter les dossiers de demande de subvention. Un «Glossaire et guide des opportunités de financement», présenté hier par le président du Focuna Jo Kox, doit les aider à se repérer. «On exige des artistes qu'ils soient professionnels. Il faut que le cadre dans lequel ils évoluent le soit aussi», commente-t-il.

Il faut noter que cette initiative est unilatérale de la part du Focuna. Elle a été menée indépendamment du ministère de la Culture, ce qui signifie que les définitions pourraient ne pas coïncider avec celles de l'administration. Un point qui ne trouble pas Jo Kox: «Il faut avancer. Nous avons fait ce travail qui pourra évoluer en fonction des réactions que nous recevrons. Nous sommes ouverts à la discussion et reconnaissant pour toute proposition d'ajout. En attendant, nous avons au moins un document sur la table».

87 définitions

Le lexique compte 87 définitions. Cela va de «Aide ponctuelle» (par opposition à «Aide récurrente») jusqu'à «Travailleur culturel» en passant par «Critères d'évaluation» ou «Jury».

Par ailleurs, les entrées du glossaire expliquent les documents qui sont à fournir dans la constitution d'un dossier. Le document expose le processus d’évaluation des aides financières et définit les différentes instances engagées dans la prise de décision.

Coup de pouce à l'édition

Le document énumère toutes les opportunités de financement pour artistes et professionnels de la culture: 42 aides et soutiens directs, 22 bourses, dont six bourses combinées à des résidences d’artistes.

Deux nouvelles bourses viennent de s'y ajouter pour l'édition: la première pour la création d’une œuvre littéraire d’enfance et la seconde pour la création d’une œuvre de jeunesse. «Ces deux bourses s'inscrivent dans la volonté de promouvoir la littérature auprès de jeunes lecteurs. L’objectif majeur est d’amener ces lecteurs à se repérer dans la diversité des écrits et d’apprendre à connaître le monde qui les entoure à travers un médium divertissant», indique un communiqué diffusé hier.

Parmi les nouveaux subsides, on relève aussi «l'aide à la promotion d’une participation luxembourgeoise à un événement international auprès des médias et du public». Cela concerne les arts visuels, la danse, la littérature et le théâtre. Les artistes peuvent par exemple engager un agent à l'étranger pour faire une campagne de communication ciblée.

La formation continue et l’aide au développement de carrière est également une cible prioritaire pour le Fonds culturel national. Un nouveau dispositif s’articule autour de l’organisation de workshops ou master classes dans le domaine du théâtre.

Les professionnels ne risquent-ils pas de ne s'y perdre entre les régimes d'aide du ministère de la Culture, du Focuna, de l'Oeuvre Grande-Duchesse Charlotte, du Film Fund, etc? «Auparavant il n'y avait guère de transparence du côté du ministère de la Culture. Désormais on y voit plus clair. Cela va nous permettre de faire le ménage dans nos subsides», indique le président du Focuna.

Géométrie variable

Jo Kox estime que «d'ici deux à trois ans, le régime d'aide du Focuna va disparaître. Nous allons uniquement nous focaliser sur les bourses de création». A ses yeux, cela favorise l'excellence dans la mesure où les artistes doivent répondre à des appels d'offre. «On juge sur la qualité artistique du projet.» A terme, cette évolution devrait permettre au Fonds culturel d'évoluer vers un «Luxembourg Art Council» qui visera à faire rayonner la culture luxembourgeoise à l'étranger.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Editorial: Vacance de zèle
Vivons-nous dans le pays des bisounours? Loin de vouloir paraphraser l'égérie des extrémistes français, Marine Le Pen, la question mérite d'être posée au regard de la faiblesse apparente de la présence policière et militaire quelques jours seulement après les attentats meurtriers de Bruxelles.
EDITORIAL : Une fable
A quel saint se vouer? Alors que nous nous croyions enfin repartis sur les sentiers de la croissance, voilà que le fragile équilibre se rompt sous la pression des crises géopolitiques, de la résurgence du terrorisme, de la baisse du prix de l'énergie et de la volatilité des marchés financiers.
Cocotte en colère
Le «siège» du ministère de la Culture est levé mais les cris de poule en colère de ChiKiTa, alias Aïda Schweitzer, font encore débat sur la scène artistique.
«Doodle Den»: Apprendre à travers des jeux
Siobhan Neill a emmené il y a quelques semaines son fils de six ans au McDonalds pour lui faire plaisir. Elle était sur le point de lui demander ce qu’il voulait manger lorsqu’elle s’est s’arrêtée, stupéfaite. «Il a commencé à lire le menu», raconte-t-elle. «Je ne pouvais pas en croire mes yeux. C’était 
formidable de le voir avec autant 
de confiance en lui.»
6 years Old Conor Neill pictured with his Mother Siobhan in the Doodle Den in St Michaels Infants School in Sexton Street Limerick
Picture  Credit Brian Gavin Press 22