Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Esch 2022: Un nouveau souffle
Kultur 2 Min. 18.12.2017

Esch 2022: Un nouveau souffle

Andreas Wagner et Janina Stroetgen attendant le 10 novembre le verdict du jury européen.

Esch 2022: Un nouveau souffle

Andreas Wagner et Janina Stroetgen attendant le 10 novembre le verdict du jury européen.
Photo: Pierre Matgé
Kultur 2 Min. 18.12.2017

Esch 2022: Un nouveau souffle

Thierry HICK
Thierry HICK
Andreas Wagner et Janina Stroetgen acceptent de rester en place six mois supplémentaires. Le dialogue est à nouveau noué avec les responsables politiques.

par Thierry Hick

«Les problèmes et surtout les malentendus ont été abordés, nous avons eu une discussion franche et fructueuse», explique Andreas Wagner, coordinateur général d'Esch 2002, Capitale européenne de la Culture, à l'issue de son entrevue avec les bourgmestres et membres de l'asbl Esch 2022 Georges Mischo, Roberto Traversini et Dan Biancalana.

Une réunion qui devrait donner un nouveau souffle à Esch 2022 après une semaine de tensions, de rumeurs, de manifestations et d'attaques plus ou moins directes. Mardi passé, il était question de limiter à six mois supplémentaires le contrat d'Andreas Wagner et de la directrice artistique Janina Stroetgen. Une décision de l'asbl Esch 2022 qui avait provoqué des réactions plus ou moins vives au niveau local.

«La politique doit rester à l'écart»

«Wagner et Stroetgen ont été, malgré eux, les instruments d'un jeu politique», déclare Georges Mischo, le président de l'asbl Esch 2022, en faisant référence au rassemblement de soutien aux deux coordinateurs organisé la semaine dernière. «La question politique doit rester à l'écart de cette année culturelle.»

Aujourd'hui tout semble être rentré dans l'ordre. L'heure est à la reprise de dialogue. Le duo Wagner-Stroetgen accepte de rester en place six mois supplémentaires.

Sa mission sera de mieux informer l'ensemble de conseils échevinaux des onze communes concernées, composés souvent de nouvelles personnes et pas toujours au courant des tenants et aboutissants de cette année culturelle. Mischo et Wagner parlent eux désormais d'une seule voix pour souligner qu'un important devoir de communication et d'information est nécessaire.

Et dans six mois?

Qu'adviendra-t-il des deux responsables dans six mois? Un appel à candidatures pourrait être lancé. «La question n'est pas encore claire», signale Andreas Wagner. «Cela reste une éventualité», lâche Mischo. En attendant, une restructuration de l'asbl Esch 2022 aura lieu dès le début de 2018: seront admis des membres du syndicat ProSud et des ministères des Finances et du Tourisme – en plus de ceux déjà présents du ministère de la Culture. «Nous pouvons continuer notre travail» se félicite Wagner. «Les émotions n'ont plus leur place ici», prévient Mischo.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema