Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Dans l'air du temps
Leitartikel Kultur 3 Min. 10.02.2015

Dans l'air du temps

Leitartikel Kultur 3 Min. 10.02.2015

Dans l'air du temps

Marie-Laure ROLLAND
Marie-Laure ROLLAND
Avant même sa sortie demain soir sur grand écran, le film de Vincent Garenq, «L'enquête», retient depuis plusieurs jours l'attention des médias, en particulier en France.

Avant même sa sortie demain soir sur grand écran, le film de Vincent Garenq, «L'enquête», retient depuis plusieurs jours l'attention des médias, en particulier en France. Si nous y consacrons aujourd'hui notre Fokus, c'est qu'il est lié au Luxembourg à double titre et qu'il sert de révélateur à un certain nombre de mutations en cours dans le pays.

Ce long métrage fait le récit de l'enquête menée par le journaliste Denis Robert concernant la fameuse «affaire Clearstream». Un scandale qui avait largement éclaboussé la réputation internationale de la place financière dans les années 2000, la chambre de compensation internationale basée au Luxembourg étant accusée de couvrir des opérations financières illicites. Les commentaires qui entourent déjà la sortie du film à l'étranger

laissent penser que celui-ci ne va pas contribuer à redorer le blason du pays, en particulier en pleine affaire Swissleaks et alors que Luxleaks continue à faire des vagues. La finance mondiale n'a pas bonne presse par les temps qui courent.

Ironie de l'histoire: ce film est également lié au Luxembourg par son financement. Il n'aurait pas vu le jour sans le soutien du Filmfund à hauteur de deux millions d'euros (un quart du budget total), la société Samsa étant coproductrice du long métrage en partie tourné dans le pays avec des acteurs de chez nous. On peut donc observer que cet argent public n'a pas paru trop suspect aux producteurs français, quand bien même le film peut véhiculer l'idée selon laquelle le Luxembourg s'enrichit sur le dos de ses voisins. Y auront-ils vu une sorte de «recyclage» vertueux?

Cela étant, il peut sembler curieux que de l'argent public favorise un projet qui pourrait apporter de l'eau au moulin des détracteurs du Luxembourg. D'autant que la somme n'est pas négligeable. On peut la rapprocher des deux millions d'euros qui doivent être investis dans la nouvelle campagne de «Nation Branding» visant à redorer l'image de marque du pays. Une opération à somme nulle? En ces temps de rigueur budgétaire, cet argent a-t-il été bien investi?

Le premier point positif à relever est que, dans ce contexte, la culture n'a pas été instrumentalisée. L'un des arguments souvent avancés en faveur des investissements culturels est qu'ils permettent d'offrir du pays une autre image que celle liée à la place financière. Or voilà une création qui traite précisément de ce sujet sensible. Pourquoi la demande d'aide a-t-elle été retenue? Parce que le film avait un bon scénario, une équipe professionnelle pour le réaliser et que le tourner au Luxembourg faisait sens (tant artistiquement qu'économiquement). Bref, ce sont des arguments artistiques qui ont primé. Ce dont on peut se féliciter.

Par ailleurs, «L'enquête» est un film dans l'air du temps. S'y exprime le souhait d'une part croissante de la population de voir plus de transparence et d'équité dans le monde des affaires en général et de la finance en particulier. Cela peut-être par idéalisme, mais aussi par pragmatisme. Lorsque l'«affaire Clearstream» a éclaté, le Luxembourg était un pays en pleine croissance épargné par le phénomène de l'endettement public et des hausses d'impôts. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Il ne faudrait donc pas s'étonner de voir nos concitoyens accueillir plutôt favorablement le film.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Éditorial: Cohabitations
Le Luxembourg pourra-t-il envisager, dans un avenir plus ou moins rapproché, de voir enfin mis un terme à cette cohabitation pesante avec la centrale nucléaire de Cattenom?
Editorial: Une herbe plus verte?
Pas question aujourd'hui d'évoquer le débat sur la légalisation du cannabis en faveur de laquelle «The Economist» s'est prononcé la semaine passée.
Vox populi, vox dei
Les résultats du référendum sont tombés et avec une majorité écrasante que nul n’aurait pu soupçonner notre peuple a, répondu «non» aux trois questions initiées par la coalition de gauche au pouvoir.
Referendum, Bettel, Nationalkongress du DP, a Luxembourg, le 10 Mai 2015. Photo: Chris Karaba
Le Luxembourg, un exemple pour les autres pays
Beaucoup de nos amis luxembourgeois nous reprochent de ne pas prendre la nationalité luxembourgeoise. Je n'en ai pas éprouvé le besoin jusqu'à présent, puisque pour moi ce qui compte c'est l'intégration...
Il faut du temps...
Les enfants ont parfois des peurs, des angoisses, enfouies au plus profond d'eux-mêmes. Et si les parents n'ont pas le temps ou ne prennent pas suffisamment de temps pour creuser ce qui ne va pas, ces enfants traîneront leur hantise partout avec eux.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.