Wählen Sie Ihre Nachrichten​

«Aiva», une jeune start-up qui ne manque pas d'ambitions: La musique classique recomposée
Arnaud Decker, Pierre et Vincent Barreau ( de g. à d.) se sont lancés dans l'aventure.

«Aiva», une jeune start-up qui ne manque pas d'ambitions: La musique classique recomposée

Photo: Christophe Olinger
Arnaud Decker, Pierre et Vincent Barreau ( de g. à d.) se sont lancés dans l'aventure.
Kultur 5 Min. 11.10.2016

«Aiva», une jeune start-up qui ne manque pas d'ambitions: La musique classique recomposée

Thierry HICK
Thierry HICK
Terminer la symphonie inachevée de Schubert ou se faire remarquer 
à Hollywood: la toute jeune start-up luxembourgeoise «Aiva» voit déjà les choses en grand.

par Thierry Hick 

Terminer la symphonie inachevée de Schubert ou se faire remarquer 
à Hollywood: la toute jeune start-up luxembourgeoise «Aiva» voit déjà les choses en grand.

L'algorithme n'a pas forcément de connaissances musicales mais il est capable de mémoriser une foule de données en un temps record. C'est à partir de ce constat simple, que Pierre Barreau a élaboré le concept de sa start-up «Artificial 
Intelligence Virtual Artist».

Aucune règle fixe

«La machine a lu de manière numérique un nombre important de partitions que nous lui avons proposées ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Editorial: Un recul consternant
Le salut de notre monde et les remèdes aux navrantes preuves d'inculture de sa classe politique ne pourront venir que «d'en bas».
Un fort morceau d’arrogance
On sait depuis longtemps qu’elle est dure d’oreille et d’entendement. Une fois de plus elle s’est mêlée de ce qui lui échappe...
Corine Cahen, Ministre de la famille, de l'intégration et la Grande Région. Photo Guy Wolff
Editorial: Les boules puantes
Voilà, c'est fait: Trump est président. Pour le meilleur ou pour le pire, c'est à voir, rien pour l'heure n'est sûr, sauf la virulence dont les médias européens auront fait preuve à l'adresse d'un homme dont tout est à craindre, mais que rien pour l'heure ne permet de juger quant à ses actions.
Vie de bureau (7): «Allo, je suis au boulot»
Le téléphone portable a facilité les appels personnels au bureau. Si les entreprises ne songent plus à les interdire, ces appels nécessitent une intimité qu'il est souvent difficile à trouver sur son lieu de travail.
Passer un appel depuis son GSM sur son lieu de travail est devenu très fréquent. Mais cela pose parfois de grosses difficulté de confidentialité.