Wählen Sie Ihre Nachrichten​

A la villa Vauban: Un promeneur solitaire
Kultur 10 3 Min. 09.10.2015
Exklusiv für Abonnenten

A la villa Vauban: Un promeneur solitaire

"Le Rembrandt Français"

A la villa Vauban: Un promeneur solitaire

"Le Rembrandt Français"
Photo: Gerry Huberty
Kultur 10 3 Min. 09.10.2015
Exklusiv für Abonnenten

A la villa Vauban: Un promeneur solitaire

L'actuelle exposition que nous propose la Villa Vauban est consacrée à Jean-Jacques de Boissieu, l'un des plus remarquables graveurs hexagonaux du XVIIIe siécle.Deux tableaux

par Nathalie Becker

Organisée en collaboration avec la «Graphische Sammlung des Fachs Kunstgeschichte der Universität Trier» et placée sous le patronage de l'Institut français de Luxembourg, l'actuelle exposition que nous propose la Villa Vauban est consacrée à Jean-Jacques de Boissieu, l'un des plus remarquables graveurs hexagonaux du XVIIIe siécle.

Né à Lyon en 1736 dans une famille de la petite noblesse campagnarde, de Boissieu est fils de médecin ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Théâtre: L’art du dialogue et de la surprise
Au TOL, «Skylight» de David Hare, efficacement mis en scène par Jérôme Varanfrain, offre à Véronique Fauconnet et Denis Jousselin, ses interprètes, l’occasion de confrontations de belle intensité.
Kyra et Tom pourront-ils recommencer quelque chose ensemble?
"Museumsnacht" am 10. Oktober: Reise ins Reich der Museen
Sechs Museen der Hauptstadt laden am Samstag, dem 10. Oktober zur ungewöhnlichen Entdeckung ein: Bei der "Museumsnacht" werden dem Publikum nicht nur die gewohnten Ausstellungen und Einblicke in die Sammlungen geboten, sondern auch noch ein vielseitiges und buntes Rahmenprogramm.
Rachel Maclean exposition forum d'art contemporain le 25/09/2015 photo Tania Bettega
Critique ciné de la semaine: Terreur ordinaire
Pas un jour ne passe sans que les terroristes islamiques ne fassent parler d'eux, que ce soit aux Etats-Unis, en Europe, en Afrique, au Moyen- ou en Extrême-Orient. Attentats suicides, exécution d'otages, enlèvement de jeunes filles et dernièrement assassinat d'enfants au Pakistan: l'horreur semble sans limite. Un phénomène qui depuis 2001 et la chute des tours du Wall Trade Center a massivement investi le grand écran et même le petit avec des séries télévisées comme «24».
Face aux djihadistes, c'est la résignation.