Wählen Sie Ihre Nachrichten​

A bout de souffle
Kultur 3 Min. 31.05.2017 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Sarah Baltzinger crée "Fury" au Trois C-L

A bout de souffle

"Fury" de Sarah Baltzinger
Sarah Baltzinger crée "Fury" au Trois C-L

A bout de souffle

"Fury" de Sarah Baltzinger
Photo: Compagnie Mirage
Kultur 3 Min. 31.05.2017 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Sarah Baltzinger crée "Fury" au Trois C-L

A bout de souffle

Marie-Laure ROLLAND
Marie-Laure ROLLAND
On avait découvert la danseuse Sarah Baltzinger en 2014 dans «Rain», une pièce signée par Bernard Baumgarten. Trois ans plus tard, elle nous revient en tant que chorégraphe et interprète avec «Fury» une pièce maîtresse qui interroge nos modes de vie.
Direkt weiterlesen?

Für nur 2,50€ pro Woche können Sie diesen Artikel „A bout de souffle “ lesen und erhalten Zugang zu allen Artikeln.

  • Immer und überall bestens informiert
  • Rund um die Uhr Zugriff auf unsere Premium-Artikel
  • Gratis Newsapp für Ihr Smartphone und Tablet
Zu den Abonnements

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

L'année passée, seul le théâtre était d'actualité. Pour sa deuxième édition, le «TalentLab» s'ouvre à la danse et à l'opéra. Sept candidats ont été retenus pour participer à l'aventure créative. Après plusieurs jours de mise en place et de répétitions, ils présenteront leurs projets.
Journee Preparatoire Talent LAB, Luxembourg, le 12 Mai 2017. Photo: Chris Karaba
Centre de création chorégraphique, Luxembourg
La promotion 2017 des «Emergences» est un bon cru. Nous étions à l'avant-première de la soirée proposée Centre de création chorégraphique, Luxembourg.
Création de «Argos» au Grand Théâtre
Le nouveau collectif d’artistes luxembourgeois et internationaux, Les Artgonautes, s’est librement inspiré de la mythologie grecque, et du poème des «Métamorphoses» d’Ovide, pour créer son premier spectacle «Argos».
Nombreux sont les Luxembourgeois qui rêvent d'une résidence secondaire pour y passer leurs vacances. Le budget à consacrer à l'investissement est évidemment important. Mais il faut aussi tenir compte des conséquences fiscales. Entretien avec le juriste-fiscaliste Raphaël Mortier.
Le juriste-fiscaliste Raphaël Mortier