Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Une crise humanitaire d'une ampleur jamais vue
International 5 Min. 26.02.2020 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Une crise humanitaire d'une ampleur jamais vue

Des civils fuient Idlib pour se rendre dans un camp de réfugiés près de la frontière syro-turque.

Une crise humanitaire d'une ampleur jamais vue

Des civils fuient Idlib pour se rendre dans un camp de réfugiés près de la frontière syro-turque.
Photo: AFP
International 5 Min. 26.02.2020 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Une crise humanitaire d'une ampleur jamais vue

Gaston CARRE
Gaston CARRE
Rencontre avec Raphaël Pitti, chirurgien urgentiste et témoin engagé de la crise syrienne, alors que 900.000 personnes ont fui la province d'Idlib.

L'Histoire est obstinée, mais des hommes le sont aussi ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Les Yézidis, plaies à vif
Les Yézidis ont retrouvé leur sanctuaire au Kurdistan, mais la communauté reste meurtrie par le génocide commis par l'Etat islamique en 2014.
Iraqi Yazidi women hold candles outside the Temple of Lalish, in a valley near the Kurdish city of Dohuk about 430 kilometres northwest of the capital Baghdad, on April 16, 2019, during a ceremony marking the Yazidi New Year. - The Yazidis, who number about 1.6 million, commemorate the arrival of light into the world during the new year celebrations. (Photo by SAFIN HAMED / AFP)
Les Yézidis, plaies à vif
Les Yézidis ont retrouvé leur sanctuaire au Kurdistan, mais la communauté reste meurtrie par le génocide commis par l'Etat islamique en 2014.
Iraqi Yazidi women hold candles outside the Temple of Lalish, in a valley near the Kurdish city of Dohuk about 430 kilometres northwest of the capital Baghdad, on April 16, 2019, during a ceremony marking the Yazidi New Year. - The Yazidis, who number about 1.6 million, commemorate the arrival of light into the world during the new year celebrations. (Photo by SAFIN HAMED / AFP)