Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Retour à Gaza, la ville meurtrie de Palestine: Jean Asselborn en prison
Des tapis, des couvertures et quelques toiles pour remplacer l'habitat détruit. Gaza se reconstruit lentement, avec des bouts de ficelle.

Retour à Gaza, la ville meurtrie de Palestine: Jean Asselborn en prison

Gaston Carré
Des tapis, des couvertures et quelques toiles pour remplacer l'habitat détruit. Gaza se reconstruit lentement, avec des bouts de ficelle.
International 1 9 Min. 13.11.2015

Retour à Gaza, la ville meurtrie de Palestine: Jean Asselborn en prison

Le 8 juillet 2014 débutait la «guerre de Gaza»: cinquante jours de combats, plus de 2.000 morts, des quartiers entiers anéantis. Gaza aujourd'hui panse ses plaies, mais reste selon les termes du ministre Jean Asselborn une «prison avec vue sur mer».

Par Gaston Carré

Au poste frontière d'Eretz entre Israël et la bande de Gaza un ballon vous accueille. Un grand ballon d'hélium, en suspens à 300 mètres du sol, bardé de caméras auxquelles nul ne songe à sourire. Car nous accédons ici aux premières marches d'une sorte d'enfer dantesque, une étroite bande de terre où 1,8 million de personnes sont emprisonnées, sur 360 km², par de gigantesques enceintes de béton armé. Bienvenue en Palestine occupée!

Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn, que nous accompagnons ici pour des rencontres avec ses interlocuteurs palestiniens, est de longue date un familier des lieux, mais une fois encore on voit suinter de lui la consternation et l'indignation, une fois encore il est étranglé par le sentiment, en arrivant à Gaza, de pénétrer dans «un autre continent et un autre siècle», de régresser au «moyen-âge» quand après un contrôle par l'armée israélienne, un contrôle par les fonctionnaires de l'Autorité palestinienne puis un contrôle encore par les barbus du Hamas – expression d'une folie palestinienne qui à l'oppression israélienne surajoute une guérilla intrinsèque entre Fatah et islamistes – nous pénétrons enfin dans le plus grand dépotoir du Proche-Orient ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

2018 - Une année décisive pour l’Union européenne
L’année écoulée a été une année ambiguë pour l’Europe. Elle n’invite ni à un optimisme démesuré ni à un sentiment qu’après le Brexit la marche fatale vers la désintégration est irrémédiablement engagée....
Europa Flagge, EU Demokratie: Shutterstock
Editorial: Vacance de zèle
Vivons-nous dans le pays des bisounours? Loin de vouloir paraphraser l'égérie des extrémistes français, Marine Le Pen, la question mérite d'être posée au regard de la faiblesse apparente de la présence policière et militaire quelques jours seulement après les attentats meurtriers de Bruxelles.
Devant la spirale des inégalités générationnelles
De nombreux pays européens mettent en évidence une dynamique sociale insoutenable au long terme: leurs jeunes générations d’adultes entrent dans un marché du travail dégradé, fait de micro-jobs aux salaires insuffisants, sans perspective...