Wählen Sie Ihre Nachrichten​

L'épouse du Badawi au Luxembourg: 1000 coups et 10 ans de trou pour un blog
Ensaf Haidar montre un portrait de son mari Raïf Badawi, après avoir reçu le prix Sakharov décerné au blogueur saoudien.

L'épouse du Badawi au Luxembourg: 1000 coups et 10 ans de trou pour un blog

REUTERS
Ensaf Haidar montre un portrait de son mari Raïf Badawi, après avoir reçu le prix Sakharov décerné au blogueur saoudien.
International 5 Min. 17.12.2015

L'épouse du Badawi au Luxembourg: 1000 coups et 10 ans de trou pour un blog

Condamné à la flagellation et à l'incarcération par les autorités saoudiennes, le blogueur Raïf Badawi est dans l'attente d'un sort incertain. Jeudi, son épouse était au Luxembourg pour lancer un appel à l'aide.

Par Gaston Carré

Qui ne connaît le visage juvénile de Raïf Badawi, le blogueur saoudien qui depuis des mois suscite l'émoi international pour avoir été condamné, au motif d'un blog considéré comme insulte à l'islam, à l'incarcération et à la flagellation? Ensaf Haidar, son épouse, était au Luxembourg jeudi, en quête de nouvelles solidarités, après avoir reçu le prix Sakharov 2015 au nom d'un homme dont le sort demeure incertain.

Les Badawi sont de ces couples dont la différence assure la pérennité ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Décidons-nous à faire le bon choix!
Ce samedi j’ai rencontré notre ministre du développement durable, Monsieur Bausch, qui descendait à bicyclette, sur le trottoir, et se dirigeait vers le plateau du St-Esprit. J’ai toujours pensé, peut-être, à tort, que les trottoirs, étaient réservés aux piétons...
Piste cyclable - Esch - Photo : Pierre Matge
Editorial: Bouchon-boulot-bouchon
On passe devant tous les jours sans vraiment s'en rendre compte. Pourtant, devant nos yeux, brique par brique, un nouveau quartier de Luxembourg s'élève et prend vie. Le ban de Gasperich.
Devant la spirale des inégalités générationnelles
De nombreux pays européens mettent en évidence une dynamique sociale insoutenable au long terme: leurs jeunes générations d’adultes entrent dans un marché du travail dégradé, fait de micro-jobs aux salaires insuffisants, sans perspective...