Wählen Sie Ihre Nachrichten​

L’écologie française, ou les charmes de l’immaturité
International 2 Min. 02.12.2022
Exklusiv für Abonnenten
La chronique de Gaston Carré

L’écologie française, ou les charmes de l’immaturité

La chronique de Gaston Carré

L’écologie française, ou les charmes de l’immaturité

Photo: Guy Wolff
International 2 Min. 02.12.2022
Exklusiv für Abonnenten
La chronique de Gaston Carré

L’écologie française, ou les charmes de l’immaturité

Europe-Ecologie-les-Verts se donne un nouveau chef, qui ne sera ni Yannick Jadot ni Sandrine Rousseau. La lassitude des verts face à leurs deux figures de proue atteste une indétermination générale, d’un mouvement qui peine à s’émanciper en force de gouvernement.
Direkt weiterlesen?

Für nur 1,90€ pro Woche können Sie diesen Artikel „L’écologie française, ou les charmes de l’immaturité“ lesen und erhalten Zugang zu allen Artikeln.

  • Immer und überall bestens informiert
  • Rund um die Uhr Zugriff auf unsere Premium-Artikel
  • Gratis Newsapp für Ihr Smartphone und Tablet
Zu den Abonnements

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

La chronique de Gaston Carré
Emmanuel Macron consent, enfin, à traiter la question de la «fin de vie». Il va la traiter à sa façon très rationnelle, avec constitution d’un panel citoyen, modèles d’action et procédures normalisées. Mais la «fin de vie» n’est pas une question rationnelle.
La chronique de Gaston Carré
Poutine est l’homme qui prétend restaurer la majesté d’une Russie humiliée. Quoi qu’il fasse il sera acclamé par une Russie en quête de commandeur.
Jordan Bardella, nouveau chef du Rassemblement national, sera le champion d’un électorat d’extrême droite décomplexé, dont l’idéologie accède à la «normalité» voulue par Marine Le Pen.
Emmanuel Macron a accepté ce que ses pairs ont refusé: un tête-à-tête avec Giorgia Meloni, présidente «néo-facho» du Conseil italien. Pourtant il faut choisir: soit on dialogue et on légitime, soit on considère l’autre comme indigne et alors, on ne peut lui parler.
Der Streik in den Raffinerien weitet sich auf Atomkraftwerke und die Bahn aus. Paris muss Proteste wie bei den Gelbwesten fürchten.
France's President Emmanuel Macron participates in a video conference with G7 leaders on the situation in Ukraine, at the Hotel Marigny in Paris on October 11, 2022. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / POOL / AFP)