Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Il y a 15 ans débutait le procès Dutroux

Il y a 15 ans débutait le procès Dutroux

International 2 3 Min. 01.03.2019

Il y a 15 ans débutait le procès Dutroux

Le 1er mars 2004 commençaient à Arlon les débats qui allaient conduire à la condamnation de Marc Dutroux et de ses complices.

Par Max Helleff

C’était le 1er mars 2004, il y a précisément 15 ans. Ce jour-là débutait à Arlon le procès de Marc Dutroux, Michelle Martin, Michel Lelièvre et Michel Nihoul. Le «procès du siècle», comme l’avait surnommé la presse belge mais aussi internationale. L’horreur des crimes reprochés au quatuor avait en effet envoyé une onde de choc médiatique à toute la planète. Plus de 1.200 accréditations furent accordées à des journalistes et aux techniciens des chaînes de télévision.

Arlon avait hérité de ce procès sous haute protection par le hasard de l’arrestation de Marc Dutroux, le 13 août 1996, à la suite de l’enlèvement d’une jeune fille de Bertrix, Laetitia Delhez. Sa libération rapide par la police avait permis de démasquer celui qui avait consécutivement enlevé et laissé mourir Julie et Melissa, ainsi que An et Eefje. Bien que ces crimes se soient déroulés dans la province du Hainaut, c’est la cour d’assises de Luxembourg qui avait écopé de la rude tâche de juger le « monstre » et ses servants.

Les débats devaient durer 16 semaines. 589 témoins furent entendus. Les parents de Mélissa, Carine et Gino Russo, avaient fait le choix de ne pas assister au procès. Jean-Denis et Louisa Lejeune, le papa et la maman de Julie, ne passèrent qu’un bref instant par Arlon.

Dès l’entame des débats, Dutroux tenta de s’ériger en maître du procès. Dans le box des accusés, il apparut le visage dissimulé derrière une feuille de papier. Il ne voulait plus être photographié. Il voulait que soit respecté son «droit à l’image».

Durant ces quatre mois, Marc Dutroux nia. Michelle Martin, son épouse, campa un rôle de « femme sous influence ». Face à Sabine Dardenne et Laetitia Delhez, les jeunes filles enlevées mais retrouvées vivantes par les enquêteurs, Dutroux pâlit.  Martin tenta maladroitement de s’excuser.

Laetitia Delhez et Sabine Dardenne, les deux jeunes filles enlevées mais retrouvées vivantes.
Laetitia Delhez et Sabine Dardenne, les deux jeunes filles enlevées mais retrouvées vivantes.
© photo_news

Le moment le plus intense du procès fut la visite de la cache de Marcinelle où les filles enlevées avaient longuement souffert, un réduit crasseux que Marc Dutroux avait dissimulé grâce à un ingénieux mécanisme.

Les jurés comprirent alors que Dutroux n’était pas cet homme machiavélique qui fournissait en enfants des réseaux pédophiles au service de puissants, mais un psychopathe doublé d’un monstre égotique. Julie et Melissa y avaient trouvé la mort. An et Eefje, elles, avaient été conduites vivantes au bord d’une fosse creusée à Jumet, dans laquelle elles moururent asphyxiées sous des tonnes de terre.

Après huit ans d’enquête et quatre mois de procès, Marc Dutroux fut condamné à la perpétuité pour avoir tué Julie et Mélissa, An et Eefje ainsi que son complice Bernard Weinstein. Michelle Martin prit 30 ans. Michel Lelièvre fut condamné à 25 ans de réclusion pour avoir suivi le couple diabolique dans ses délires. Michel Nihoul a été reconnu coupable d’être le chef d'une association de malfaiteurs impliquée dans divers trafics.


Zwei Tage nach der Verhaftung von Dutroux wurden Laetitia und Sabine befreit.
Marc Dutroux: Entführer, Kinderschänder, Mörder
Am 13. August 1996 bekam das Böse ein Gesicht: Heute vor 20 Jahren wurde der damals 39-jährige Belgier Marc Dutroux festgenommen, unter dem Verdacht eine Woche zuvor Laetitia Delhez in Bertrix – 35 km von der luxemburgischen Landesgrenze entfernt – entführt zu haben.

Marc Dutroux passera assurément le reste de sa vie en prison. Personne ne prendra la responsabilité de sa levée d’écrou. Michelle Martin a été libérée en 2012 et a terminé depuis des études de droit. Michel Lelièvre demande toujours à être remis en liberté sous bracelet électronique. Michel Nihoul a obtenu la liberté conditionnelle en 2005. En 2010, il a bénéficié d'un non-lieu pour les faits relatifs aux enlèvements, séquestration et décès de mineurs.

La Belgique n’en a pas fini avec l’affaire Dutroux. Régulièrement, la presse se fait le relais de ses demandes de libération anticipée, ranimant parmi le lectorat la crainte viscérale de voir le pédophile s’égayer à nouveau dans la nature.


Folgen Sie uns auf Facebook und Twitter und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Marc Dutroux: Entführer, Kinderschänder, Mörder
Am 13. August 1996 bekam das Böse ein Gesicht: Heute vor 20 Jahren wurde der damals 39-jährige Belgier Marc Dutroux festgenommen, unter dem Verdacht eine Woche zuvor Laetitia Delhez in Bertrix – 35 km von der luxemburgischen Landesgrenze entfernt – entführt zu haben.
Zwei Tage nach der Verhaftung von Dutroux wurden Laetitia und Sabine befreit.