Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Il était une fois Hagia Sophia
Editorial International 3 Min. 22.07.2020
Exklusiv für Abonnenten

Il était une fois Hagia Sophia

Le président turc Erdogan dans l'enceinte de Hagia Sofia.

Il était une fois Hagia Sophia

Le président turc Erdogan dans l'enceinte de Hagia Sofia.
Photo: AFP
Editorial International 3 Min. 22.07.2020
Exklusiv für Abonnenten

Il était une fois Hagia Sophia

Gaston CARRE
Gaston CARRE
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, dans un mouvement de double régression, a contraint Hagia Sofia, joyau universel, dans le corset étroit d’un lieu de prière musulman.

Il était une fois Hagia Sophia (Sainte-Sophie) à Istanbul, cet immense joyau de l’architecture byzantine. Basilique chrétienne au temps de Constantinople, mosquée à l’époque du sultan Mehmed II, l’imposante bâtisse était devenue musée en 1934: Sainte-Sophie en sa sagesse renonça au culte de quelques-uns pour s’offrir à la vénération de tous, et consacrait ainsi un principe d’universalité qu’à son tour nous pouvons conjuguer au passé. 

Car le président turc Recep Tayyip Erdogan, dans un mouvement de double régression, a contraint le bâtiment dans le corset étroit d’un lieu de prière mahométan, et malgré tout le respect que nous devons aux musulmans et à ce qui leur est sacré, force est de reconnaître que la journée de vendredi, quand sous les voûtes du joyau retentira le seul nom d’Allah, sera une journée déplorable pour tous ceux qui considèrent que l’universel prévaut sur le particulier, et que les plus éminents vestiges de l’Histoire appartiennent à l’humanité plus qu’à une communauté ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema