Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Européennes : En Belgique, c'est «je t'aime moi non plus»
International 3 Min. 24.05.2019
Exklusiv für Abonnenten

Européennes : En Belgique, c'est «je t'aime moi non plus»

Européennes : En Belgique, c'est «je t'aime moi non plus»

Bild: Gerry Huberty
International 3 Min. 24.05.2019
Exklusiv für Abonnenten

Européennes : En Belgique, c'est «je t'aime moi non plus»

L'Europe n'est plus une passion, mais un mal nécessaire. Le climat, l'immigration et la sécurité comptent parmi les thèmes favoris.

Par Max Helleff (Bruxelles) 

L'abstention sape la légitimité de la construction européenne, c'est entendu ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Pour une Renaissance européenne
Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Europe n’a été aussi nécessaire. Et pourtant, jamais l’Europe n’a été autant en danger.
Face à l’empire du Mal
Roberto Saviano, auteur à succès italien et grand expert du crime organisé dans son pays, avait posé en quelques mots le défi auquel le pape François allait se voir confronter à l’occasion de son voyage à Naples, le samedi dernier.
Le grand écart
La France devrait donc échapper de justesse aux foudres de Bruxelles après avoir amendé in extremis son budget prévisionnel pour 2015. Mais le bras de fer que l'Europe avait engagé avec la France était révélateur.