Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Un peu de Luxembourg avec la NASA sur la Lune
Wirtschaft 30.11.2018 Aus unserem online-Archiv

Un peu de Luxembourg avec la NASA sur la Lune

Artemis 7 sera en partie designé au Luxembourg

Un peu de Luxembourg avec la NASA sur la Lune

Artemis 7 sera en partie designé au Luxembourg
Draper / iSpace
Wirtschaft 30.11.2018 Aus unserem online-Archiv

Un peu de Luxembourg avec la NASA sur la Lune

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Des travaux menés au Luxembourg pourraient servir à la mission sur la Lune que la NASA a annoncée jeudi. iSpace est l'une des quatre sociétés du projet "Draper" retenues par l'agence américaine.

Sur le "campus" de Paul Wurth, au rez-de-chaussée d'un bâtiment presque désaffecté, ispace a installé un bac à sable géant. De quoi tester les réactions des robots de la société japonaise qui entend aller sur la Lune en 2020 et 2021 avec Space X.

Mais la société, installée au Luxembourg dans le cadre de l'initiative sur les ressources de l'espace, fait aussi partie d'un projet à quatre entreprises, "Draper" mettra au point le meilleur "rover" pour la Lune pour la NASA avec trois sociétés partenaires: ispace, General Atomics et Space Flights Industries. Appelé Artemis 7, du nom de la déesse grecque de la Lune, ce robot sera designé par ispace et en partie au Luxembourg.


CubeRover, une des trois nouvelles sociétés américaines à s'implanter au Luxembourg, fabrique de petits engins légers pour aller sur la Lune. Et moins cher que son concurrent, ispace, dont le centre de recherche est aussi au Luxembourg
Espace: trois nouveaux... et une bonne nouvelle
Le ministre de l'Economie boucle la boucle avant les élections législatives: jeudi après-midi, Etienne Schneider a annoncé l'arrivée de trois nouveaux acteurs de l'espace dans le cadre de l'initiative Spaceresources. Une autre bonne nouvelle est venue des Etats-Unis.

Draper est l'une des neuf sociétés que la NASA a retenues, jeudi soir,  pour "soumissionner pour les services de livraison de la NASA sur la surface lunaire par le biais de contrats de services de charge utile lunaire commerciale (CLPS), ce qui constitue l'une des premières étapes vers une étude scientifique à long terme et l'exploration humaine de la Lune et, éventuellement, de Mars."

Comme ispace a déjà booké ses deux premiers lancements, le deuxième ou le troisième pourrait servir à ce partenariat avec Draper et la NASA.


L'engin d'ispace qui se posera sur la Lune et sur son pied, à gauche, un des rovers qu'il embarquera pour aller mesurer la qualité de l'eau
ispace signe avec Space X
Troisième société à avoir installé des activités au Luxembourg dans le cadre de l'initiative SpaceResources, ispace a conclu un accord pour deux lancements par Space X. Direction, la Lune, dès 2020.

"L'annonce d'aujourd'hui marque un progrès tangible dans le retour de l'Amérique sur la surface de la Lune," a déclaré l'administrateur de la NASA, Jim Bridenstine. «L’innovation des sociétés aérospatiales américaines, associées à nos grands objectifs en matière de science et d’exploration humaine, va nous aider à réaliser des choses incroyables sur la Lune et à alimenter Mars.» 

Les contrats pourront atteindre 2,6 milliards de dollars au cours des dix prochaines années.   


Un finaliste du Google Xprize s'installe au Luxembourg
Le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, a annoncé mercredi après-midi accueillir un troisième acteur du secteur du space mining: les Japonais d'ispace sont un des cinq finalistes du concours d'innovation de Google, le Lunar Xprize.

Les entreprises sélectionnées sont: 

  • Astrobotic Technology, Inc.: Pittsburgh
  • Deep Space Systems: Littleton, Colorado
  • Draper: Cambridge, Massachusetts
  • Firefly Aerospace, Inc.: Cedar Park, Texas
  • Intuitive Machines, LLC: Houston
  • Lockheed Martin Space: Littleton, Colorado
  • Masten Space Systems, Inc.: Mojave, California
  • Moon Express: Cape Canaveral, Florida
  • Orbit Beyond: Edison, New Jersey