Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Tribunal de commerce: La faillite de l'hôtel Alfa prononcée
Wirtschaft 2 Min. 02.06.2017 Aus unserem online-Archiv

Tribunal de commerce: La faillite de l'hôtel Alfa prononcée

Le tribunal de commerce a prononcé la faillite de l'Hôtel Alfa

Tribunal de commerce: La faillite de l'hôtel Alfa prononcée

Le tribunal de commerce a prononcé la faillite de l'Hôtel Alfa
LW
Wirtschaft 2 Min. 02.06.2017 Aus unserem online-Archiv

Tribunal de commerce: La faillite de l'hôtel Alfa prononcée

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Le tribunal de commerce a prononcé la faillite de la société de Rolphe Reding qui gérait l'hôtel Alfa.

(T. L.) Il n'a fallu que 21 secondes, vendredi matin, au vice-président du tribunal d'arrondissement de Luxembourg, Gilles Hermann, pour prononcer la faillite d'Alfa Hôtel sàrl par assignation et permettre à Yvette Hamilius de prêter serment et de devenir la curatrice. Les avocats des deux parties n'étaient pas dans la petite salle.

"Je vais m'en occuper en juin. 80 employés, c'est beaucoup de travail! Ils auront le statut d'hyperprivilegiés à l'ADEM", a dit la curatrice à la sortie du Tribunal de commerce.

Les 80 salariés attendaient avec impatience le prononcé de la faillite. Non seulement il met fin directement à leur contrat de travail, ce qui leur permettra de chercher un nouvel employeur, mais ils peuvent être pris en charge par l'Administration de l'emploi.

"En cas de faillite de l’employeur, le Fonds pour l’Emploi garantit les créances résultant du contrat de travail du salarié et qui existent à la date du jugement déclaratif de faillite pour les 6 derniers mois de travail. Sont ainsi garantis les salaires et indemnités de toute nature, y compris celles résultant de la rupture du contrat de travail", dit l'Inspection du travail et des mines.

"Personne ne se bouge le cul!"

Quatre des 80 employés ont déjà démissionné pour tourner la page et travailler dans une autre structure. Un est en longue maladie. Les autres ne voulaient pas perdre les avantages liés à leurs années de travail dans l'hôtel ou la brasserie de la Gare.

"Je ne veux pas me prononcer sur le dossier, je ne le connais pas", a encore dit la curatrice qui a jusqu'au 6 juillet pour vérifier les créances qui seront arrivées au Tribunal de commerce d'ici le 19 juin.

"Si vous ne payez pas vos impôts, l'Etat va très vite pour vous envoyer des huissiers! Mais quand vous ne touchez pas votre salaire, personne ne se bouge le cul!", s'énerve Romain Daubenfeld, de l'OGBL, seul syndicat représenté. "Nous avons fait quatre réunions avec la totalité des salariés, nous avons déposé un dossier complet à l'ITM".

Selon lui, le super privilège va permettre de limiter les dégats pour ces salariés, souvent parmi les moins payés sur le marché du travail mais les plus anciens vont y perdre de l'argent. "Quand vous avez plus de vingt ans de maison, vous avez droit à six mois pour la résiliation, plus six mois pour l'ancienneté et une indemnité de six mois. Là, l'indemnité est plafonnée à six fois le salaire social minimum, environ 11.800 euros."

Selon nos informations, la dette de la société de Rolphe Reding se chiffrerait à plusieurs millions d'euros, notamment en raison du non-versement d'un certain nombre de loyers.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema