Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Snapswap: Helminger au secours du cochon de Gloneta
Gloneta est encore sur invitation mais la licence d'établissement de monnaie électronique de sa maison-mère est arrivée le 23 août

Snapswap: Helminger au secours du cochon de Gloneta

SnapSwap
Gloneta est encore sur invitation mais la licence d'établissement de monnaie électronique de sa maison-mère est arrivée le 23 août
Wirtschaft 1 05.09.2016

Snapswap: Helminger au secours du cochon de Gloneta

Thierry LABRO
Thierry LABRO
L'ancien bourgmestre de Luxembourg est devenu président du conseil d'administration de SnapSwap, qui veut déployer Gloneta, son application pour smartphone qui permet d'envoyer de l'argent en tchattant.

Après avoir été bourgmestre de Luxembourg, le président du conseil d'administration de Luxair et de Cargolux, Paul Helminger, est devenu le président du conseil d'administration de SnapSwap. 

Forte de sa licence d'établissement de monnaie électronique obtenue le 23 août , la start-up hébergée depuis un an dans le Lux Future Lab de BGL-BNP Paribas va pouvoir déployer Gloneta, son application lancée en avril, qui permet de transférer de l'argent ou de payer directement dans la messagerie.

360 Videos werden hier nicht unterstützt. Wechseln Sie in die Youtube App, um das Video anzusehen.

Pour cela, elle utilise à la fois des technologies de la blockchain et les services de paiement de Worldline. Elle a signé un partenariat avec le leader européen des paiements mobiles du groupe informatique Atos en juillet. 

Pour l'instant seulement en mode invitation, Gloneta permet de transférer de l'argent, automatiquement converti au meilleur cours à un interlocuteur, sans avoir à se préoccuper des opérations bancaires. Disponible dans les deux stores principaux d'applications pour smartphone, Gloneta requiert l'enregistrement d'une carte de crédit Visa ou Mastercard.

La start-up a été créée en 2012 à San Francisco quand son p.-d.g., Denis Kiselev, a voulu envoyer de l'argent à son fils étudiant à Londres. Elle a été la première à obtenir une licence en bitcoin du régulateur luxembourgeois. SnapSwap a aussi une licence d'établissement bancaire électronique.

Pour l'instant gratuite, l'application devrait prochainement facturer de nouveaux services pour faciliter le paiement mobile. (T. L.)