Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Selon la Banque d'Angleterre: Brexit: 75.000 jobs vont disparaître
Wirtschaft 31.10.2017

Selon la Banque d'Angleterre: Brexit: 75.000 jobs vont disparaître

A woman looks at merchandise for sale in a souvenir shop on Whitehall in London on October 22, 2017.
Britain could be left "poorer and weaker" by Brexit and needing to spend more to maintain influence abroad, the former head of the country's foreign intelligence agency warned earlier this week. / AFP PHOTO / Tolga AKMEN

Selon la Banque d'Angleterre: Brexit: 75.000 jobs vont disparaître

A woman looks at merchandise for sale in a souvenir shop on Whitehall in London on October 22, 2017. Britain could be left "poorer and weaker" by Brexit and needing to spend more to maintain influence abroad, the former head of the country's foreign intelligence agency warned earlier this week. / AFP PHOTO / Tolga AKMEN
AFP
Wirtschaft 31.10.2017

Selon la Banque d'Angleterre: Brexit: 75.000 jobs vont disparaître

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Dans une étude citée mardi matin par la BBC, la Banque d'Angleterre estime à 75.000 le nombre d'emplois qui pourraient être perdus à court terme en raison du Brexit.

(T. L.) Une estimation peut en cacher une autre. Chaque société de consultants, chaque think tank essaie de mesurer l'impact du Brexit sur l'emploi à la City.

Le dernier en date, venu de la Banque d'Angleterre cité par la BBC, fixe le curseur à entre 65.000 et 75.000 emplois perdus si le Royaume-Uni sort de l'UE en 2019. Soit 40.000 dans les services financiers, et 30 à 40.000 autres dans les activités associées comme les services juridiques ou de support technologique et autres.

La Banque d'Angleterre n'a pas commenté cette information. Deux de ses cadres, Jon Cunliffe et Sam Woods, sont attendus mercredi devant une commission parlementaire pour évoquer le Brexit.

Les estimations se multiplient, de celle de Reuters qui a demandé leur avis à cent institutions financières et qui a conclu que 10.000 emplois seraient menacés, à celle de l'Institut Bruegel à Bruxelles (30.000)  jusqu'à celle du directeur général du London Stock Exchange qui estime que 200.000 emplois sont menacés.

L'étude de la London School of Economics.

L'étude de Reuters.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

"Hard Brexit": Citi plant EU-Hub in Luxemburg
Die US-Großbank bereitet sich auf die Möglichkeit von Handelsbarrieren nach dem Brexit vor: In diesem Fall will Citi in der Vermögensverwaltung seine EU-Kunden von Luxemburg aus verwalten.
Citi will seine Aktivitäten an mehreren EU-Standorten verteilen, darunter Luxemburg.