Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Résultats semestriels: Heta Asset Resolution coûte cher à Dexia Group
Wirtschaft 06.08.2015 Aus unserem online-Archiv

Résultats semestriels: Heta Asset Resolution coûte cher à Dexia Group

Résultats semestriels: Heta Asset Resolution coûte cher à Dexia Group

AFP
Wirtschaft 06.08.2015 Aus unserem online-Archiv

Résultats semestriels: Heta Asset Resolution coûte cher à Dexia Group

Le moratoire sur la band bank autrichienne a obligé Dexia à provisionner 44% de son exposition, soit 197 millions d'euros, qui font plonger son résultat net récurrent à -292 millions d'euros. Hors éléments exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice net de 4 millions d'euros.

(T. L.) Pour réduire sa perte nette récurrente, de 669 millions d'euros en 2013 et de 248 millions d'euros l'an dernier, le groupe Dexia, sauvé de la faillite par les Etats belge, français et luxembourgeois pendant la crise, devra encore patienter.

Après le moratoire sur la dette de la bad bank Heta Asset Resolution, décrété le 1er mars par l'autorité autrichienne de surveillance des marchés financiers, le groupe a décidé de provisionner 44% de son exposition, soit 197 millions d'euros. Tout en intentant, le 15 juillet, une action devant la cour régionale de Francfort-sur-le-Main afin d'obtenir le remboursement, avec dix autres créanciers, d'un milliard de créances. Dexia a aussi annoncé avoir lancé une procédure en Autriche contre le moratoire.

Le groupe a dû aussi s'affranchir de sa contribution aux nouvelles taxes et mesures prudentielles, 72 millions d'euros, 21 pour le Fonds de résolution unique, 14 pour la taxe annuelle sur le risque systémique et 28 pour le fonds de soutien aux collectivités locales et au secteur hospitalier en France. Et il regarde la situation grecque avec attention, puisqu'il est exposé sur deux projets déjà provisionnés en partie et deux collectivités territoriales. La situation est également tendue avec Porto Rico, où le groupe est exposé à hauteur de 430 millions de dollars alors que ses provisions se montent à 45 millions de dollars.

Le calcul, depuis juin, du FVA, une des mesures d'ajustement de valorisation coûte également 140 millions d'euros au groupe, indique-t-il dans son communiqué, jeudi matin.

Hors ajustement des éléments exceptionnels, le groupe financier a dégagé un rare bénéfice net, de quatre millions d'euros au premier semestre. Dexia précise aussi avoir réduit son bilan de six milliards d'euros, à 241 milliards au 30 juin.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Rencontre avec Samuel Bollendorf: «Faire simple est compliqué»
Comment vivre comme photographe quand tout le monde peut poster ses photos sur Instagram et se prendre pour le nouveau Cartier-Bresson? Le Français d'origine luxembourgeoise Samuel Bollendorf s'est posé la question il y a près de dix ans et c'est ainsi qu'il est devenu l'un des pionniers du webdocumentaire.
Samuel Bollendorff expose "Le grand Incendie" au Centre national de l'audiovisuel .
Editorial: Greenwashing à New York
Ce matin, un triumvirat ministériel décolle pour New York où se tiendra ce week-end le sommet des Nations unies dédié à l'adoption d'un programme de développement durable pour l’après-2015.
Editorial: En attendant la relève
Ouverture de la Frankfurter Buchmesse, remise hier du Prix Batty Weber 2014 à Lambert Schlechter au Centre national de littérature, proclamation du prix Nobel de littérature aujourd'hui: l'actualité culturelle se décline autour du livre depuis quelques jours.
Editorial: La méthode Nagel
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la ministre de la Culture a de la suite dans les idées. En mars, elle avait fait trembler le secteur culturel en annonçant que toutes les conventions avec les associations seraient supprimées d'ici la fin de l'année.