Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Résultats: L'assurance luxembourgeoise cartonne en 2017
Le commissariat aux assurances annonce de bons résultats pour ses opérateurs. Surtout pour ceux de l'assurance directe.

Résultats: L'assurance luxembourgeoise cartonne en 2017

Archive LW
Le commissariat aux assurances annonce de bons résultats pour ses opérateurs. Surtout pour ceux de l'assurance directe.
Wirtschaft 2 Min. 07.02.2018

Résultats: L'assurance luxembourgeoise cartonne en 2017

Pierre SORLUT
Pierre SORLUT
Le Commissariat aux assurances rapporte des résultats positifs pour ses opérateurs l'an passé. Les primes d'assurance-vie progressent de 15,2%, celles en non-vie de 4,4%.

(pso) - "Les assureurs ne vont pas se plaindre", commente Claude Wirion, directeur du Commissariat aux assurances (CAA). Le régulateur publie ce mercredi les résultats de ses opérateurs.  "Une bonne année", analyse M. Wirion, qui rassemble des réalités différentes selon les branches. Les primes d'assurance-vie progressent de 15,2%, celles en non-vie de 4,4%. 

Les primes d'assurance-vie s'élèvent à 23,546 milliards d'euros fin 2017, contre 20,436 l'année précédente. L'assurance-vie en unités de compte progresse de 27,9% en passant de 17,575 milliards d'euros de primes, contre 13,743 douze mois plus tôt. L'assurance-vie classique recule de 10,9% à 5,895 milliards d'euros (contre 6,614 fin 2016).

Les bénéfices après impôts des assureurs-vie s'élèvent à 293,67 millions d'euros, soit une augmentation de 37,9% par rapport à 2016.

Les assureurs gagnent à la bourse

"Les opérateurs travaillent sur beaucoup de marchés différents avec des produits différents, mais les bons résultats sont le fruit d'une bonne gestion, d'une bonne sélection et d'une bonne tenue des marchés financiers",détaille M. Wirion. Les frais de gestion sont liés à la valeur du contrat. Les bons résultats boursiers servent les assureurs qui distribuent des produits d'épargne.

L’assurance non-vie – hors assurances maritimes – progresse de 4,43% à 3,606 milliards d'euros (3,453 en 2016). "L’encaissement des assureurs travaillant essentiellement, sinon exclusivement sur le marché luxembourgeois, augmente plus vite que l’inflation avec une croissance des primes de 3,81%", explique le régulateur.  

Avec un excédent après impôts estimé à 198,50 millions d’euros le résultat des entreprises d’assurance non-vie luxembourgeoises hors assurances maritimes progresse de 57,56% par rapport à celui de 2016, mais reste "encore loin de retrouver les niveaux de rentabilité du début de la décennie", tempère le CAA dans son communiqué de presse. 

Record de l'assurance directe "pulvérisé"

La communication du CAA mentionne aussi une progression "spectaculaire" de l'emploi des entreprises d'assurance directe (sans courtier). Il s'établit à 6.114 personnes fin 2017, soit un gain de 914 unités par rapport à l'exercice précédent.  "Une grande partie de cette progression, soit 796 unités, provient du rattachement à deux opérateurs luxembourgeois de réseaux importants de succursales à l’étranger", explique le CAA dont les représentants refusent de dévoiler l'identité desdits opérateurs. Un serait lié au Brexit, l'autre non. 

Avec un résultat cumulé de 492,17 millions d’euros, les bénéfices de l'assurance directe sont en augmentation de 45,19% par rapport aux 338,99 millions de 2016 et "pulvérisent le record de 399,28 millions enregistré en 2014", s'emporte le régulateur.

Les chiffres publiés ce jeudi sont provisoires. Ceux relatifs aux primes, aux impôts et aux résultats ne concernent que les seules entreprises d’assurances directes contrôlées par le Commissariat aux assurances. Sont exclues les entreprises de réassurance ainsi que les succursales luxembourgeoises d’entreprises d’assurances d’autres pays de l’Union européenne "dont l’ensemble des données pour 2017 ne sera connu qu’ultérieurement", note le CAA.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema