Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Quatre start-ups dans le vent: L'emploi crée de l'emploi
Wirtschaft 2 5 Min. 30.01.2016 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Quatre start-ups dans le vent: L'emploi crée de l'emploi

Les quatre start-ups simplifient le contact entre ceux qui cherchent et ceux qui recherchent

Quatre start-ups dans le vent: L'emploi crée de l'emploi

Les quatre start-ups simplifient le contact entre ceux qui cherchent et ceux qui recherchent
Shutterstock
Wirtschaft 2 5 Min. 30.01.2016 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Quatre start-ups dans le vent: L'emploi crée de l'emploi

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Deux start-ups luxembourgeoises actives dans le domaine de la recherche d'emploi ont annoncé cette semaine une levée de fonds, une troisième a enregistré ses premiers clients payants et la quatrième a conquis Cactus.

par Thierry Labro

Quelle semaine pour les start-up «luxembourgeoises» qui ont décidé de révolutionner le monde de la recherche d'emploi! 

JobToday a annoncé jeudi avoir levé dix millions de dollars auprès de Accel, Felix Capital à Londres et de Mangrove Capital Partners au Luxembourg pour préparer son déploiement en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Start-up: Le Silicon Duchy à la rencontre de la FrenchTech
Près de deux cents personnes ont répondu à l'invitation du Business Club France-Luxembourg et de Silicon Luxembourg ce mardi après-midi à Paris. Quand le monde luxembourgeois des start-up rencontre le monde français des start-up, on parle beaucoup... de projets.
Emploi des plus précaires: «ezbeez», l'abeille cool pour un job
Une start-up luxembourgeoise qui a développé «ezbeez», une application capable de faciliter les contrats de travail courts et souvent pour salariés précaires, tente de boucler un nouveau tour de table financier pour développer sa solution qui intéresse l'Adem mais aussi l'URSSAF en France.
Ugo Loustalet entend bien faciliter la tâche de tous ces petits patrons qui veulent embaucher, parfois pour des durées courtes (Photo: Pierre Matge)