Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Premier succès: Brexit: M&G veut se renforcer au Luxembourg
Wirtschaft 10.10.2016

Premier succès: Brexit: M&G veut se renforcer au Luxembourg

M&G est aujourd'hui le premier gestionnaire d'actifs britannique à établir un plan opérationnel concret après le vote du Brexit.

Premier succès: Brexit: M&G veut se renforcer au Luxembourg

M&G est aujourd'hui le premier gestionnaire d'actifs britannique à établir un plan opérationnel concret après le vote du Brexit.
Photo: AFP
Wirtschaft 10.10.2016

Premier succès: Brexit: M&G veut se renforcer au Luxembourg

Nadia DI PILLO
Nadia DI PILLO
La société de gestion d'actifs M&G, filiale de l'assureur britannique Prudential, prévoit la création d'une nouvelle entité au Luxembourg après le vote du Brexit.

(ndp) - Premier succès post-Brexit pour la Place financière luxembourgeoise? A en croire le Financial Times (FT), la société de gestion d'actifs M&G, branche de l'assureur britannique Prudential, prévoit la création d'une nouvelle entité au Luxembourg afin de garder un pied dans le marché continental après le vote du Brexit.

Cinquième société de fonds d'investissement au Royaume-Uni, avec quelque 255 milliards de livres sous gestion, M&G a déposé une demande d'autorisation auprès du régulateur luxembourgeois afin de mettre en place une nouvelle gamme de fonds dans le pays.

Selon le FT, M&G est aujourd'hui le premier gestionnaire d'actifs britannique à établir un plan opérationnel concret après le vote du Brexit. Selon ses propres estimations, les investisseurs d'Europe continentale représentent 10 % de ses actifs. Ce chiffre l'aurait poussé à renforcer sa présence au Luxembourg afin de répondre aux préférences des clients pour les fonds enregistrés au Grand-Duché.

"Il est peu probable que la société déplace du personnel vers le Luxembourg, mais elle pourrait renforcer son équipe sur place ultérieurement", indique le quotidien.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

ecommerce: Encore de nombreuses barrières à faire sauter
Les premières conclusions de l'étude réalisée depuis mars 2015 par la Commission européenne est claire: le consommateur ne peut pas profiter à plein de la concurrence et des prix moins élevés à cause des barrières qui subsistent.
Un consommateur doit pouvoir faire des achats en ligne partout en Europe et dans les mêmes conditions.
Statec: "La situation conjoncturelle est bonne"
Pour Serge Allegrezza, directeur du Statec, "il faut se garder de tout misérabilisme". Si l'année 2015 s'est soldée par une progression du PIB proche de 5%, la croissance devrait ralentir cette année avec une hausse du PIB de 3,1%, avant de passer à 4,6% en 2017.
Le Luxembourg est dans une bonne situation conjoncturelle, affirme le Statec.
ICT Spring: La régulation, sujet majeur de la FinTech
L'ICT Spring, conférence de deux jours qui réunira plus de 5.000 professionnels sur la FinTech, les ressources humaines numériques ou encore les stratégies numériques, s'est ouverte mardi matin au centre de conférences du Kirchberg sur un constat: le futur "de la banque" reste largement à écrire.
La responsable de l'innovation à la CSSF, Nadia Manzari entre la banque traditionnelle, Hugues Delcourt (BIL), et les nouveaux acteurs, Karen Gifford (Ripple Labs) sous l'oeil de Jean-Louis Schiltz
Selon Laurent Probst de PwC: Le Luxembourg a besoin de son école de code
Le Luxembourg devra sans trop tarder lui aussi trouver comment former des jeunes aux langages les plus utiles au développement de l'industrie des technologies de l'information et de la communication. Le directeur de l'Accelerator de PwC, Laurent Probst, dresse le périmètre de cette structure à inventer.
Le secteur des technologies de l'information et de la communication a besoin de développeurs et de codeurs. Et le Luxembourg devrait prendre des initiatives