Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Pour une évaluation systématique et structurée des dépenses publiques
Wirtschaft 10 Min. 27.04.2019
Exklusiv für Abonnenten

Pour une évaluation systématique et structurée des dépenses publiques

Les principales attributions du ministère sont le budget, les finances, le Trésor et la fiscalité. Foto:Gerry Huberty

Pour une évaluation systématique et structurée des dépenses publiques

Les principales attributions du ministère sont le budget, les finances, le Trésor et la fiscalité. Foto:Gerry Huberty
Foto: Gerry Huberty
Wirtschaft 10 Min. 27.04.2019
Exklusiv für Abonnenten

Pour une évaluation systématique et structurée des dépenses publiques

Dans son analyse, Carlo Thelen, Directeur général de la Chambre de Commerce, examine le niveau des dépenses publiques par tête en comparaison internationale, puis l’évolution des dépenses dans le temps, depuis 2000 (le passé) et jusqu’en 2022

Par Carlo Thelen, Directeur général de la Chambre de Commerce

Suite à l’adoption par la Chambre de Députés du projet de budget 2019 (et du budget pluriannuel 2019-2022), la question des dépenses publiques continue à se poser avec une acuité particulière ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Les 257 élèves du Vauban en avance sur le bac
Les épreuves du bac 2019 ont démarré avec la philo ce lundi pour 7.422 élèves en Lorraine. Pour la première fois, les élèves qui suivent l'enseignement français au Luxembourg n'avaient pas besoin d'aller à Thionville et ont déjà passé tous les écrits.
Budget 2019 verabschiedet
Zwei Tage dauerten die Debatten im Parlament über den Haushalt 2019. Die CSV nutzte ihre Redezeit am Donnerstagmorgen, um sechs Gesetzesvorschläge zu hinterlegen. Danach stimmten die Abgeordneten über das Haushaltsgesetz ab.
POL - Débats Budget 2019, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Editorial: Une herbe plus verte?
Pas question aujourd'hui d'évoquer le débat sur la légalisation du cannabis en faveur de laquelle «The Economist» s'est prononcé la semaine passée.