Nouvelle annonce de Schneider

Kronospan investit 330 millions

Les nouveaux investissements seront injectés en deux parties, 170 millions avant 2020 et autant ensuite.
Archives LW

(T. L.) C'est "Rifkin compatible". Dans la lancée des annonces de l'année dernière, le ministre de l'Economie a dévoilé vendredi matin un nouveau développement industriel au Luxembourg. 

Le groupe autrichien Kronospan, présent à Sanem depuis 1994, compte investir près de 340 millions d'euros pour se doter d'une nouvelle centrale de cogénération et pour moderniser son usine luxembourgeoise pour prendre une part de plus en plus importante dans le marché européen du bois compressé (à plaquettes orientées).

Les clients de Kronospan utilisent ce bois pour construire des maisons à ossature en bois, une demande qui croit de 10 à 15% par an en Europe.

Cent nouveaux emplois sont annoncés.

La stratégie du groupe est en deux étapes avant et après 2020.

Sur un marché de 6 millions de mètres cubes, en hausse de 5% par an, Kronospan a une capacité de 4 millions dont 220.000 mètres carrés au Luxembourg. L'entreprise, qui emploie 250 personnes à Sanem pour un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros, entend à la fois peser davantage dans le recyclage, dans les technologies innovantes et dans les économies d'énergie.

Son directeur, Peter Stadler, a indiqué que sa société pouvait aider le Luxembourg à atteindre ses objectifs en matière d'énergie renouvelable en portant sa part à 11% du total luxembourgeois grâce à son usine de 85 MW en fonction en 2018.