Wählen Sie Ihre Nachrichten​

«Nous ne sommes pas des scientifiques»
Wirtschaft 5 Min. 11.10.2019

«Nous ne sommes pas des scientifiques»

Les financiers incertains face à la taxonomie.

«Nous ne sommes pas des scientifiques»

Les financiers incertains face à la taxonomie.
Photo: Shutterstock
Wirtschaft 5 Min. 11.10.2019

«Nous ne sommes pas des scientifiques»

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Le gestionnaire d'actifs Invesco appelle l'EU à simplifier ses règles en matière d'investissement durable.

Le 25 septembre dernier, le Conseil européen adoptait le projet dit de «taxonomie», un système de classification uniforme des activités durables au niveau de l'UE. 

Le document de 414 pages rédigé par la Commission, et en attente de validation par le Parlement, «fournira aux entreprises et aux investisseurs un langage commun pour déterminer les activités économiques qui peuvent être considérées comme durables sur le plan environnemental», explique l'exécutif européen.  

Le texte marque l’engagement des 28 en faveur d’une économie et d’une société plus durables. Et suit en cela les objectifs de l’accord de Paris  sur le changement climatique, et ceux de développement durable prônés par l'ONU à l'horizon 2030. 

Le projet de taxonomie est très contraignant, et prend une mauvaise direction.

Elizabeth Gillam

Trop bureaucratique

Selon les calculs de Bruxelles, une décarbonisation de l’économie européenne exigerait des investissements supplémentaires annuels d'environ 175 à 280 milliards d’euros. 

La mise en place du projet de référentiel ne devrait intervenir au plus tôt qu'en 2021, voire en 2023

Mais, déjà, des voix s'élèvent parmi les acteurs de la finance – assureurs gestionnaires d'actifs et de fonds d'investissement en tête – face à cette nouvelle réglementation

Pour ces derniers, cette description «bureaucratique, plus stricte et exagérément détaillée» des produits d'investissement verts pourrait rendre la sélection et l'utilisation de ces véhicules plus ardues, tant pour les professionnels même, que pour leurs clients. 

«Après avoir lu le nouveau rapport de taxonomie de l'UE, plusieurs investisseurs se sont d'ailleurs demandé comment ils pourraient se conformer à cette réglementation», note Elizabeth Gillam, Head of EU Government Relations and Public Policy chez Invesco. 

Elizabeth Gillam (Invesco) prône une taxonomie simplifiée pour les gérants de fonds et d'actifs.
Elizabeth Gillam (Invesco) prône une taxonomie simplifiée pour les gérants de fonds et d'actifs.
Photo: Gerry Huberty

Pour cette dernière, le projet de taxonomie impose en effet «une quantité énorme d'informations» à traiter, que la plupart des professionnels du secteur et de leurs clients ne seraient pas en mesure de digérer et de transformer ensuite en outils utilisables». 

«Les gestionnaires d'actifs  ne sont pas des scientifiques de l'environnement», estime la directrice de la cellule de lobbying du géant américain, qui revendique 1,3 trillion d'actifs sous gestion

Nous travaillons d'arrache-pied pour répondre à l'énorme demande de nos clients

Elizabeth Gillam

Elle appelle donc à des règles plus simples: «Nous voyons certes un énorme potentiel dans cet agenda. Et par principe, nous soutenons pleinement l’idée de la mise en place d’un programme d’investissement durable». 

«Aussi, nous travaillons d'arrache-pied pour répondre à l'énorme demande de nos clients. Mais le défi que nous constatons est que les nombreux outils développés, les règles techniques et les détails proposés sont encore très restrictifs, et ne correspondent pas à l’ambition politique qui a été énoncée par l’Union européenne», regrette-t-elle. 

Mauvaise direction 

Pour elle, le projet de taxonomie européenne est donc par nature très contraignant, et prend une mauvaise direction. 

«Les objectifs énoncés en termes de finance durable devraient vraiment être liés à la transition, et à la meilleure manière d'amener tous les investisseurs et tous les acteurs de l’économie à s’orienter vers le modèle d’affaires le plus durable possible», suggère-t-elle. 

En attendant, la validation de la réglementation par le Parlement européen, puis sa transposition dans les législations nationales, certaines incertitudes subsistent encore quant au calendrier et à la portée du projet.

«Nous ne savons toujours pas à quoi ressemblera le texte final, ni ce que sera la demande des clients en termes de produits d’investissement verts liés à cette taxonomie», indique Elizabeth Gillam. 

«Pour le moment, nous essayons de comprendre le fonctionnement de ce cadre réglementaire, afin de développer ou non des produits répondant à ces exigences. 

Nous ne savons toujours pas à quoi ressemblera le texte final.

Elizabeth Gillam

Mais la principale question qui se pose aujourd’hui est de savoir à quoi ressembleront véritablement les règles du jeu finales». 

Objectifs et exigences

Véritable classification scientifique, le projet de taxonomie de la Commission européenne recense et définit six objectifs environnementaux

  • atténuation du changement climatique; 
  • adaptation au changement climatique; 
  • utilisation durable et protection des ressources hydrologiques et marines; 
  • transition vers une économie circulaire, y compris prévention des déchets et recyclage; prévention et contrôle de la pollution; 
  • et protection et restauration de la biodiversité et des écosystèmes.

Pour être qualifiées de durables sur le plan environnemental, les activités économiques devraient répondre aux exigences suivantes:

  • contribuer substantiellement à au moins un des six objectifs environnementaux énumérés ci-dessus;
  • ne causer de préjudice significatif à aucun des objectifs environnementaux;
  • être exercée dans le respect de normes minimales en matière sociale et de gouvernance;
  • répondre à des critères d'examen technique spécifiques.

Sur cette base, la Commission est alors chargée d'établir la classification proprement dite en définissant des  «critères d'examen technique»  pour chaque objectif environnemental concerné.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Europa wird bis 2050 klimaneutral
Auch wenn die Europäische Union fest entschlossen ist, ihre Klimaziele zu erreichen, moniert die jüngere Generation zu Recht, dass wir hinterherhinken...
Hand in Hand für ein nachhaltiges Finanzwesen
Gestrandete Vermögenswerte, langfristige Risiken, hohe Kosten – längst lohnt es sich nicht mehr, in nicht-nachhaltige Finanzprodukte zu investieren. Darüber sind sich der private Sektor und die Politik beim „Sustainable Finance Forum“ einig.
(FOTO: Shutterstock)  gruen, grün, grüne, grünes, grünschnäblig, naiv, unerfahren, bargeld, geld, reichtum, vermogen, vermögen, verantwortlichkeit, verantwortung, geschaefte, geschaeftlich, geschäft, geschäftlich, geschäfts, unternehmen, bezugspotenzial, boden, erd, erdboden, erde, erden, erdreich, grund, grundfeste, hausarrest geben, startverbot erteilen, bio, oko, organisch, organische, öko, kontaktfreudig, sozial, soziales, geschwulst, wachstum, markt, vermarkten, baum, baume, baumstumpf, bäume, schuhspanner, ackerboden, beschmutzen, boden, erd, erde, verschmutzen, regierungsgewalt, heranwachsen, centmünzen, geldmünzen, geldstücke, muenzen, muenzen, münzen, ackerbau, agrarwesen, agrarwirtschaft, landwirtschaft, erhaltung, konservierung, moral, moralisch, fundament, grundlage, gründung, stiftung, garten, gartenarbeit, gartenarbeiten, gartenbau, gartenpflege, ökonomisch, spekulation, nachhaltig, wohlstand, nachhaltigkeit, austausch, tausch, tauschen, umtausch, umtauschen, binnenwirtschaft, okonomie, wirtschaft, ökonomie, unternehmen, futur, zukunft, zukünftig, begriff, konzept, erfolg, aktie, brühe, kolben, verfügbar, vieh, vorrat, vorrätig, ethik, verhaltenskodex, bauprojekt, entwicklung, plantage, plantagen, funktionsgraph, graph, kummern, kümmern, pflege, pflegen, pflegt, respektieren, sorge, sorgen, prognostizieren, schatzung, schätzung, vorhersage, vorhersagen, wettervorhersage, anlage, anpflanzen, bepflanzen, fabrik, gewaechs, kombination, pflanze, pflanzen, planze, planzen, platzieren, werk, freundlich, freundliche, einsparung, spar, sparen, sparsamer, gewinn, profit, profitieren, geldanlage, investition, kapitalanlage, natur, weltnaturerbe, banking, bankwesen, prophezeiung, voraussage, vorhersage
Mehr Klarheit für Anleger
Was ist grün, was nicht: Die Kommission schlägt ein Klassifikationssystem vor, das Anlegern europaweit helfen soll, umweltbewusste Investitionsentscheidungen zu treffen. Dadurch erhofft sich die Brüsseler Behörde, privates Kapital in nachhaltige Anlagen umzulenken.
EU Commissioners Valdis Dombrovskis (L) and Jyrki Katainen address a press conference on commission proposals to strengthen the financial union with the development of the so-called sovereign bond-backed securities, sustainable finance and giving smaller businesses easier access to financing through capital markets at the European Commission in Brussels on May 24, 2018. / AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND
Finanzsektor im Visier: Die Zeichen stehen auf Grün
Durch einen neuen Aktionsplan zur Finanzierung nachhaltigen Wachstums will die Europäische Kommission den Finanzsektor dazu ermutigen, gegen die Folgen des Klimawandels mitzukämpfen. Luxemburg hat bereits erste Schritte in diese Richtung unternommen.
European commission president Jean-Claude Juncker (L) shakes hands with united nations secretary-general envoy for climate action Michael Bloomberg during the green finance conference at the European commission headquarters on March 22, 2018, in Brussels. / AFP PHOTO / Ludovic MARIN
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.