Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Nos voitures prennent des rides
Wirtschaft 3 Min. 02.04.2019

Nos voitures prennent des rides

Le parc automobile luxembourgeois a franchi la barre des 400.000 véhicules l'an passé.

Nos voitures prennent des rides

Le parc automobile luxembourgeois a franchi la barre des 400.000 véhicules l'an passé.
Photo: Archives LW
Wirtschaft 3 Min. 02.04.2019

Nos voitures prennent des rides

Aude FORESTIER
Aude FORESTIER
Le pourcentage de véhicules âgés de plus de dix ans a augmenté entre 2017 et 2019, selon une étude de KPMG sur l'automobile dévoilée ce mardi.

Au 1er janvier 2019, on comptait 415.002 véhicules en circulation sur nos routes, d'après l'étude bisannuelle de KPMG sur le marché automobile au Grand-Duché intitulée «Luxembourg Automotive Market Study» . Ce chiffre est en hausse de 2,95 % par rapport à 2018 où l'on en recensait 403.115. Ces deux dernières années, en moyenne, 33 nouvelles voitures faisaient leur apparition sur l'asphalte luxembourgeois.

Ces dix dernières années, la croissance du nombre d'automobiles a été stable. A ce rythme, on atteindrait le total de 500.000 véhicules en 2026, renseigne l'étude.


Les véhicules de société représentent 20,9 % du parc automobile (86.481 voitures). Depuis 2017, ce nombre a augmenté de 1.583 unités malgré la baisse de la part de marché de 1,1 %.

En 2016, au Luxembourg, le ratio de voitures par habitant était le plus élevé de l'Union européenne avec 740 véhicules pour 1.000 personnes. «Dans tous les pays, le ratio de voitures a augmenté», note Bruno Magal, Senior Manager de KPMG. Les autres ratios les plus élevés étant ceux de Finlande (732), de Chypre (726) et Malte (725).

Et combien y a-t-il eu de nouvelles immatriculations en 2018? Réponse: 52.811. Il s'agit même d'un record. Au classement des marques les plus vendues, on trouve sans surprise Volkswagen avec 6.496 nouvelles immatriculations suivie par BMW – 4.955 nouvelles plaques jaunes – et Mercedes avec 4.778 nouvelles plaques minéralogiques.

Durant les deux dernières années, les nouvelles immatriculations ont crû de 4,2 %, selon l'étude. Bruno Magal souligne la différence dans les immatriculations entre Audi et Peugeot. Elle est de 300 contre 1.734 en 2016. L'écart entre Volkswagen et BMW est de 1.541 immatriculations contre 441 en 2016. «Le marché des voitures de luxe progresse», soutient le Senior Manager du cabinet d'audit.

Tesla, un véhicule «premium»

L'étude basée sur les chiffres du Statec montre que la plupart des automobilistes choisissent des véhicules de luxe. Ce segment représente 0,55 % des immatriculations en 2018. Porsche n'est pas considérée ici comme une marque de luxe contrairement aux autres pays, à cause de ses SUV (Macan et Cayenne), nous a expliqué en marge de la présentation de l'étude Bruno Magal.


AUTOFESTIVAL 2019: Citroen, Etoile Garage, foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'heure du bilan pour l'Autofestival 2019
La 55ème édition de l'Autofestival s'est achevée ce lundi. Pour le président de l'ADAL, l'Association des Distributeurs Automobiles Luxembourgeois, Benji Kontz, la campagne a de nouveau fait ses preuves.

L'année dernière, on dénombrait 860 nouvelles immatriculations pour les voitures de cette célèbre marque allemande. 45 % des voitures de luxe sont immatriculées en tant que véhicules de société. Tesla, la marque de voiture du milliardaire Elon Musk est en revanche comptabilisée comme un véhicule «premium».

Le parc automobile luxembourgeois reste le plus jeune d'Europe. En 2016, l'âge moyen des voitures au Grand-Duché était de six ans et trois mois contre... onze ans pour le reste de l'UE. Cependant, le parc vieillit. En 2019, 23,8 % des véhicules ont moins de deux ans (contre 23,1 % en 2017) et 22,6 % des autos ont plus de dix ans en 2019. Le pourcentage était de 20,7 % en 2017.

La plus vieille voiture a 124 ans, il s'agit d'une De Dion Button. Depuis 2015 et l'affaire du Dieselgate, le diesel est devenu moins populaire. La part de marché de ce type de carburant a diminué de 5 % mais le nombre de voitures électriques n'a pas augmenté pour autant.  On compte tout de même 6.266 voitures électriques et hybrides sur nos routes.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Face à la SNCT, la concurrence s'étoffe
Conséquence de la libéralisation du marché du contrôle technique en 2016, de nouveaux acteurs s'implantent au Luxembourg. Après Dekra, c'est au tour d'Allain Dasthy de se lancer à Lorentzweiler fin avril, début mai.
Tous les centres de la Société Nationale de Contrôle Technique sont complets jusqu'à la fin du mois de novembre.
Lust auf noch mehr Wort?
Lust auf noch mehr Wort?
7 Tage gratis testen
E-Mail-Adresse eingeben und alle Inhalte auf wort.lu lesen.
Fast fertig...
Um die Anmeldung abzuschließen, klicken Sie bitte auf den Link in der E-Mail, die wir Ihnen gerade gesendet haben.