Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Nicolas Buck et Michel Wurth au sujet de Nyuko: «Une petite usine d'entrepreneurs»
Wirtschaft 8 Min. 06.12.2015 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Nicolas Buck et Michel Wurth au sujet de Nyuko: «Une petite usine d'entrepreneurs»

Nicolas Buck et Michel Wurth dans l'espace de co-working Nyuko à Hollerich.

Nicolas Buck et Michel Wurth au sujet de Nyuko: «Une petite usine d'entrepreneurs»

Nicolas Buck et Michel Wurth dans l'espace de co-working Nyuko à Hollerich.
Guy Jallay
Wirtschaft 8 Min. 06.12.2015 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten

Nicolas Buck et Michel Wurth au sujet de Nyuko: «Une petite usine d'entrepreneurs»

Quasiment un an après sa création, l'initiative de soutien à l'entrepreneuriat veut donner un nouvel élan à son ambition. Ses représentants soulignent l'urgence.

Monsieur Buck, vous venez de lancer Nyuko, plateforme destinée à soutenir l'entrepreneuriat au Luxembourg. Mais le concept de plateforme ne parle pas à tout le monde. Pouvez-vous insister sur les aspects concrets?

Nicolas Buck: Nyuko, c'est d'abord une équipe, onze personnes constituant un réseau d'experts ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Face à l’empire du Mal
Roberto Saviano, auteur à succès italien et grand expert du crime organisé dans son pays, avait posé en quelques mots le défi auquel le pape François allait se voir confronter à l’occasion de son voyage à Naples, le samedi dernier.
Héritage sans frontières
Alors que l'on a célébré ce week-end la réouverture de tous les espaces du Musée National d'Histoire et d'Art, certains auront peut-être eu une pensée pour les 21 personnes massacrées au Musée du Bardo à Tunis.
Football: Jean-Paul Defrang: «Les Espagnols dérapaient un peu»
Il est aujourd'hui le Luxembourgeois le plus présent dans les travées du stade Mestalla pour y supporter le FC Valence en compagnie de son épouse. Mais Jean-Paul Defrang était aussi le portier de la sélection nationale qui a défié la Roja en 1984. Rencontre avec un homme affable.
Le maillot de Carlos Santillana trône à l'entrée de son domicile à Els Poblets.