Wählen Sie Ihre Nachrichten​

LuxLeaks : Cinq questions pour comprendre le procès
Tout a commencé par le vol de données au sein du cadinet d'audit PwC.

LuxLeaks : Cinq questions pour comprendre le procès

Chris Karaba
Tout a commencé par le vol de données au sein du cadinet d'audit PwC.
Wirtschaft 4 Min. 25.04.2016

LuxLeaks : Cinq questions pour comprendre le procès

Linda CORTEY
Linda CORTEY
Ils disent avoir agi pour «protéger l'intérêt public général», mais ils vont devoir maintenant affronter la justice... Le procès d'Antoine Deltour, d'Edouard Perrin et de Raphaël Halet à l'origine des révélations sur l'affaire «Luxleaks» s'ouvre ce mardi au tribunal correctionnel de Luxembourg. Voici les points essentiels pour comprendre et suivre cette audience, très attendue.

Par Nadia di Pillo

Ils disent avoir agi pour «protéger l'intérêt public général», mais ils vont devoir maintenant affronter la justice... Le procès d'Antoine Deltour, d'Edouard Perrin et de Raphaël Halet à l'origine des révélations sur l'affaire «Luxleaks» s'ouvre demain au tribunal correctionnel de Luxembourg. Ils sont inculpés pour avoir divulgué des centaines de documents confidentiels sur le traitement fiscal des multinationales installées au Luxembourg.

Ces documents concernent des rescrits fiscaux (tax rulings) accordés par l'administration luxembourgeoise et négociés par la firme PwC pour le compte de ses clients ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Du 26 avril au 11 mai: Procès LuxLeaks
Le procès d'Antoine Deltour, Edouard Perrin et Raphaël Halet, à l'origine des révélations sur l'affaire "Luxleaks", s'ouvre mardi 26 avril au tribunal correctionnel de Luxembourg. Un procès très médiatique où le Luxembourg a le mauvais rôle: celui du pays qui poursuit les lanceurs d'alerte.
LuxLeaks , Les rulings de l�obscurit� � la lumi�re, Ministere des Finances, Luxembourg. le 02 Novembre 2015. Photo: Chris Karaba
La Commission européenne s'interroge: Luxembourg: l'aide à Fiat illégale?
La Commission européenne n'a pas de doute que derrière «FFT» se cache la structure financière de Fiat, Fiat Finance and Trade, ni même que l'accord fiscal préalable passé le 3 septembre 2012 pour cinq ans par l'administration fiscale luxembourgeoise avec le constructeur italien soit une aide d'Etat. Le Luxembourg a un mois pour démontrer que cette aide n'est pas illégale.