Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Les devoirs de rentrée du «patron des patrons»

  • «Prêts à vacciner»
  • «Tripartite, pour quoi faire?»
  • «L'Etat fait perdre des salariés au privé»
  • «Fiscalement, il faut bouger»
  • «Un entrepreneur n'aime pas être aidé»
  • «Prêts à vacciner» 1/5
  • «Tripartite, pour quoi faire?» 2/5
  • «L'Etat fait perdre des salariés au privé» 3/5
  • «Fiscalement, il faut bouger» 4/5
  • «Un entrepreneur n'aime pas être aidé» 5/5

Les devoirs de rentrée du «patron des patrons»

Les devoirs de rentrée du «patron des patrons»
Social

Les devoirs de rentrée du «patron des patrons»


von Patrick JACQUEMOT/ 21.09.2021

Exklusiv für Abonnenten

Neuf mois que Michel Reckinger est à la tête de l'Union des entreprises. Mais en ce mois de septembre, le représentant des entrepreneurs entend recentrer le débat sur la reprise plutôt que d'évoquer la crise encore et encore.

Sie möchten weiterlesen?

Wählen Sie Ihren Zugang und lesen Sie jetzt den Artikel „Les devoirs de rentrée du «patron des patrons»“.

Als Abonnent haben Sie unbegrenzten Zugang zu allen Wort+ Artikeln. Sie haben noch kein Abonnement? Wählen Sie jetzt Ihren Zugang und lesen Sie den Artikel „Les devoirs de rentrée du «patron des patrons»“.

Bereits Abonnent? Hier einloggen.

Digital Monatsabo +
Zeitung am Wochenende

meistgewählt
  • Alle Wort+ Artikel auf wort.lu
  • Jeden Tag (Mo-Sa) Wort E-Paper und Digital Paper
  • Apps für Smartphone und Tablet (iOS und Android)
  • Samstags die Printausgabe im Briefkasten
5 EUR / Woche

Digital Monatsabo

  • Alle Wort+ Artikel auf wort.lu
  • Jeden Tag (Mo-Sa) Wort E-Paper und Digital Paper
  • Apps für Smartphone und Tablet (iOS und Android)
  • Samstags die Printausgabe im Briefkasten
5 EUR / Woche

Bereits Abonnent? Hier einloggen.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

L'actuel vice-Premier ministre socialiste annonce, lundi, qu'il ne sera pas candidat pour être tête de liste pour les prochaines élections législatives. Il laisse même planer le doute quant à sa présence au gouvernement jusqu'en 2023.
Politik, Covid-19, Dan Kersch und Fränz Bausch auf dem Weg zum Pressebriefing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Depuis les crues du mois de juillet, le Comité de conjoncture continue de traiter les demandes d'aide indirecte pour «cas de force majeure pour inondations». Si le nombre de requêtes tend à diminuer chaque mois, la mesure a toutefois été prolongée pour octobre.
17/07/2021 , Heischwasser, Inondation , Jardin Gourmand, Hesperange , Hesperange , © Laurent Blum
Mais au-delà de proposer des injections anti-covid aux salariés non vaccinés, l'Union des entreprises aimerait aussi s'entendre avec l'Etat sur les moyens d'assurer la santé de l'ensemble des employés dans un contexte sanitaire encore indécis.
Comme pour le reste de la population active, le chômage des moins de 30 ans recule ces derniers mois. Si les aides de l'Etat ont permis de limiter la casse, la formation joue également un rôle dans leur insertion sur le marché du travail.
Lok , Sueden , Esch/Alzette , Centre Formida , Arcus , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Une pétition publique demandant la fin des impôts sur le 13e mois (et autres bonus) a obtenu suffisamment de soutiens pour qu'un débat public ait lieu à la Chambre des députés sur le sujet.