Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Le Qatar place ses hommes chez KBL
Wirtschaft 2 Min. 17.01.2018 Aus unserem online-Archiv
En marge de la vente de la BIL

Le Qatar place ses hommes chez KBL

La banque sise sur le boulevard Royal avait été rachetée en 2011-2012 par le Qatar via le véhicule Precision Capital.
En marge de la vente de la BIL

Le Qatar place ses hommes chez KBL

La banque sise sur le boulevard Royal avait été rachetée en 2011-2012 par le Qatar via le véhicule Precision Capital.
Guy Jallay
Wirtschaft 2 Min. 17.01.2018 Aus unserem online-Archiv
En marge de la vente de la BIL

Le Qatar place ses hommes chez KBL

Pierre SORLUT
Pierre SORLUT
La banque privée propriété de la famille royale qatarie annonce la nomination de Nicholas Harvey au poste de directeur général adjoint. L'ancien numéro 2 de la holding Precision Capital est notamment mandaté pour investir "grandement" dans des acquisitions en "utilisant les bénéfices de la vente de la BIL".

Par Pierre Sorlut

La banque KBL annonce ce mercredi la nomination de Nicholas Harvey, 45 ans, au poste de directeur général adjoint. Le numéro 2 de la holding Precision Capital et homme de confiance de l'actionnaire qatari est notamment mandaté pour investir «grandement» dans des acquisitions en «utilisant les bénéfices de la vente de la BIL».

La cession à la holding financière chinoise de 90% de l'autre banque contrôlée par la famille Al Thani va générer 843 millions d'euros de plus-value si le prix retenu au bouclage s'élève à 1,5 milliard d'euros, comme indiqué en septembre. La Banque centrale européenne procède depuis à l'examen de la transaction.

Des acquisitions de l'intérieur

Le Britannique Harvey secondera officiellement le fraîchement installé directeur général Peter Vandekerckhove à partir du deuxième trimestre. «Ces cinq dernières années, Monsieur Harvey a supervisé le développement stratégique et la transformation des deux participations de Precision capital, notamment les projets de fusions-acquisitions», relève le groupe bancaire dans un communiqué diffusé dans la matinée. Ces dernières années, KBL a acquis la banque privée néerlandaise InsingerGilissen, Brown Shipley au Royaume-Uni et UBS en Belgique.

Siegfried Marissens, Nicholas Harvey et Anthony Swings sont respectivement nommés directeur conformité, directeur général adjoint et directeur risque.
Siegfried Marissens, Nicholas Harvey et Anthony Swings sont respectivement nommés directeur conformité, directeur général adjoint et directeur risque.
KBL

La nomination chez KBL d'un membre du binôme à la direction de Precision Capital pose la question de la pérennité de la holding financière supervisée par Francfort. «Precision Capital va perdurer» à la cession de la BIL, confie le porte-parole de KBL au «Luxemburger Wort». Le directeur général de Precision Capital George Nasra, 71 ans, n'aurait pas non plus de « projet de départ en retraite» à court terme.

Deux autres nominations

Avant de rejoindre Precision Capital en 2013, Nicholas Harvey occupait le poste de Chief Risk Officer de la société d'assurance Amlin. Il exerçait auparavant comme consultant en banque et finance chez McKinsey. L'intéressé est né au Royaume-Uni et a étudié en Belgique.

Le groupe KBL annonce par ailleurs les nominations de Siegfried Marissens, 48 ans, et Anthony Swings, 40 ans, aux fonctions de directeur conformité (en sus de la fonction de secrétaire général déjà occupée) et directeur risque. Ils remplacent dès ce jour Yves Pitsaer qui occupait lesdites fonctions et qui est depuis parti à la retraite.

KBL emploie 2.000 personnes dans 50 villes européennes. La banque fondée en 1949 avait été rachetée pour 1,05 milliard d'euros par la famille royale qatarie entre 2011 et 2012 dans le sillon de la crise financière. Elle appartenait auparavant au groupe KBC. La BIL avait été avalée en même temps au sein de Precision Capital alors que son propriétaire Dexia affrontait la tempête financière.