Wählen Sie Ihre Nachrichten​

La smart city, version italienne
Wirtschaft 3 Min. 22.03.2019

La smart city, version italienne

Rossella Franchini Sherifis

La smart city, version italienne

Rossella Franchini Sherifis
Steve Eastwood
Wirtschaft 3 Min. 22.03.2019

La smart city, version italienne

Nadia DI PILLO
Nadia DI PILLO
L'Italie a choisi de mettre le thème de la ville intelligente au coeur de l'édition 2019 de la "Journée du design italien".

Collectivités locales, services publics et grands groupes privés investissent en ce moment massivement pour créer des villes "intelligentes" et interactives. Les perspectives d'amélioration du quotidien sont telles que les grandes métropoles mondiales se livrent déjà à une véritable course pour décrocher le titre de la ville la plus connectée.

La smart city est indéniablement "Le" sujet au cœur de l'actualité. De nombreux congrès, salons et conférences se développent afin de créer des synergies entre les différents acteurs - start-up, entreprises, territoires - et mettre en avant les dernières innovations en la matière.

Pas étonnant donc que l'Italie ait choisi de mettre ce thème au coeur de la "Journée du design italien". Célébrée dans plus de 100 villes du monde, la journée du design est liée au Salon international du meuble de Milan, l'une des plus célèbres expositions de meubles en bois au monde, qui se tiendra du 9 au 14 avril et à la 22e édition de Triennale di Milano International Exhibition, qui se tiendra du 1er mars au 1er septembre 2019.

Design et ville du futur

Mercredi soir, dans les locaux de la Banque de Luxembourg, la journée du design était donc placée sous le signe de la ville du futur. L'ambassadeur d'Italie au Luxembourg, Rossella Franchini Sherifis, a mis en exergue, à cette occasion, l'interaction entre le design et la ville du futur ainsi que la recherche de solutions innovantes et durables pour répondre aux défis sociaux, économiques et environnementaux. L'Italie, avec ses nombreuses entreprises et PME spécialisées dans l'architecture, la domotique, les matériaux innovants, le design et les nouvelles technologies joue un rôle de première importance dans le développement des villes intelligentes.

De g. à d.: Rossella Franchini Sherifis, Pierpaolo Rossetto, Angelica Donati, Vincent Bechet, Ascanio Martinotti, Fabio Morvilli
De g. à d.: Rossella Franchini Sherifis, Pierpaolo Rossetto, Angelica Donati, Vincent Bechet, Ascanio Martinotti, Fabio Morvilli
Steve EASTWOOD


Ville la plus "connectée d'Italie, Milan est décidément à l'avant-garde dans ce domaine, comme le rappelle Angelica Donata, chef d'entreprise italienne et coordinatrice internationalisation chez Ance, l'association qui représente l'industrie de la construction italienne. Mais c'est dans toute l'Europe que les projets d'expérimentation voient le jour. "L'enjeu aujourd'hui est de gérer une croissance qui s'accélère avec des villes qui grandissent rapidement. C'est dans ce contexte de forte croissance que la smart city prend toute sa dimension", a déclaré Vincent Bechet, président de LuxReal.

La smart city sera inclusive, elle doit se construire autour et avec l'humain.

Un des défis majeurs, outre l'aspect technologique, est celui du financement. "La rentabilité économique et financière est évidemment un élément important pour l'avenir des projets de smart city car les projets d'investissements doivent être financés", a rappelé Vincent Bechet, tout en soulignant qu'il y a, avec les smart cities, d'énormes opportunités pour le futur. Il va surtout aussi falloir être "acteur" de la ville connectée, car une des questions clés sera celle de la protection des données à caractère personnel.

"Le data c'est une chose, la protection des citoyens en est une autre, et là il va falloir être vigilant". Vincent Bechet a aussi rappelé que la Banque européenne d'investissement basée à Luxembourg travaille sur toute une palette d'initiatives liées au développement urbain en vue d'améliorer l'accès aux financements.

Mais c'est finalement sur l'aspect humain que Vincent Bechet a mis l'accent lors de la conférence. "La smart city sera inclusive, elle doit se construire autour et avec l'humain." Mieux se déplacer, mieux gérer ses ressources, mieux vivre. Tous les orateurs ont été unanimes pour reconnaître que la ville intelligente devra assurer une approche citoyenne plus inclusive, un accroissement de la qualité de vie urbaine. 



Lesen Sie mehr zu diesem Thema

The Blaze n’a pas déçu ses fans
Le duo français propose un show brillant au Rockhal Club : mise en scène impeccable, gros son… S’il continue comme ça, The Blaze ne tardera pas à avoir les honneurs de la grande salle.
L'itinéraire de Jonathan et Guillaume Alric dans la musique est pour le moins atypique.
"Smart City": Zwischen Mythos und Realität
Das Leben in den Gemeinden soll angenehmer, sicherer und effizienter werden, das wünscht sich die Staatssekretärin Francine Closener vom Konzept „Smart City“. Für die Unternehmen ist es vor allem ein gutes Geschäft.
Der soziale Roboter Pepper soll etwa in Behörden den Bürgern helfen, die richtige Anlaufstelle zu finden.
Agriculture urbaine: Et si on cultivait sur le toit?
Et si le Luxembourg décidait d'équiper le toit d'un bâtiment 
étendard d'une serre? L'idée qui 
placerait le pays en pointe des smarts cities poursuit son petit bonhomme de chemin. Ne reste plus qu'à trouver le toit idéal pour cet emblème futuriste.
Un Paris «éco-renouvelable» qui réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 75 % en 2050? C'est le pari de Vincent Callebaut, qui a redessiné la capitale française, comme ici, les tours Bamboo dans le 13e arrondissement. Érigées en Bambou tressé, et auto-alimentées grâce à des éoliennes.