Wählen Sie Ihre Nachrichten​

L'UEBL, une centenaire qui a bon pied bon œil
Wirtschaft 4 Min. 22.07.2021 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Union économique belgo-luxembourgeoise

L'UEBL, une centenaire qui a bon pied bon œil

Aujourd’hui, l'UEBL demeure le cadre général des relations bilatérales entre le Luxembourg et la Belgique.
Union économique belgo-luxembourgeoise

L'UEBL, une centenaire qui a bon pied bon œil

Aujourd’hui, l'UEBL demeure le cadre général des relations bilatérales entre le Luxembourg et la Belgique.
Photo: Pierre Matgé
Wirtschaft 4 Min. 22.07.2021 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Union économique belgo-luxembourgeoise

L'UEBL, une centenaire qui a bon pied bon œil

Les prochains mois verront célébrer ce centenaire à Luxembourg comme en Belgique.
Direkt weiterlesen?

Für nur 1,90€ pro Woche können Sie diesen Artikel „L'UEBL, une centenaire qui a bon pied bon œil “ lesen und erhalten Zugang zu allen Artikeln.

  • Immer und überall bestens informiert
  • Rund um die Uhr Zugriff auf unsere Premium-Artikel
  • Gratis Newsapp für Ihr Smartphone und Tablet
Zu den Abonnements

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Initialement prévue le 7 juillet prochain, la rencontre entre le Premier ministre Alexander De Croo et son homologue luxembourgeois sera reportée à la fin août, indiquent jeudi les autorités belges. La célébration du centenaire de l'UEBL, qui devait se tenir à la même date, aura lieu début septembre.
Thomas Lambert a officiellement pris vendredi dernier ses quartiers à la rue des Girondins pour un mandat de quatre ans. Le nouvel ambassadeur de Belgique au Luxembourg compte encore renforcer les liens pourtant très étroits entre les deux pays.
Itv avec le nouvel ambassadeur de Belgique Thomas Lambert, Interview avec Thomas Lambert, Fotos: Julian Pierrot/Luxemburger Wort / Foto: Julian PIERROT
Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron et Angela Merkel, quatre élus français et allemands réclament une compensation fiscale au Luxembourg voisin qui emploie 200.000 frontaliers alors que leurs communes supportent les investissements publics.
Dominique Gros, maire de Metz