Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Jeannot Krecké à la tête d'une banque russe
Wirtschaft 3 Min. 19.11.2015 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Pour redynamiser les affaires

Jeannot Krecké à la tête d'une banque russe

Jeannot Krecké ne souhaite pas être mis en avant, mais il ne fait aucun doute que l'actionnaire de EWUB compte mettre son expérience à profit.
Pour redynamiser les affaires

Jeannot Krecké à la tête d'une banque russe

Jeannot Krecké ne souhaite pas être mis en avant, mais il ne fait aucun doute que l'actionnaire de EWUB compte mettre son expérience à profit.
Gerry Huberty
Wirtschaft 3 Min. 19.11.2015 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Pour redynamiser les affaires

Jeannot Krecké à la tête d'une banque russe

L'ancien ministre de l'Economie préside dorénavant East West United Bank, un établissement de crédit russe qui doit redéfinir son modèle d'affaires à cause des sanctions économiques.

Sie möchten weiterlesen?

Wählen Sie Ihren Zugang und lesen Sie jetzt den Artikel „Jeannot Krecké à la tête d'une banque russe“.

Als Abonnent haben Sie unbegrenzten Zugang zu allen Wort+ Artikeln. Sie haben noch kein Abonnement? Wählen Sie jetzt Ihren Zugang und lesen Sie den Artikel „Jeannot Krecké à la tête d'une banque russe“.

Bereits Abonnent? Hier einloggen.

Digital Monatsabo

  • Alle Wort+ Artikel auf wort.lu
  • Jeden Tag (Mo-Sa) Wort E-Paper und Digital Paper
  • Apps für Smartphone und Tablet (iOS und Android)
5 EUR / Woche

Bereits Abonnent? Hier einloggen.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Si le 9 mai devenait à terme férié dans tous les Etats membres (à l’instar du 4 juillet aux Etats-Unis), ce serait, de facto, une belle solidarité européenne de fêtes...
Pas question aujourd'hui d'évoquer le débat sur la légalisation du cannabis en faveur de laquelle «The Economist» s'est prononcé la semaine passée.
Ce matin, un triumvirat ministériel décolle pour New York où se tiendra ce week-end le sommet des Nations unies dédié à l'adoption d'un programme de développement durable pour l’après-2015.
Le feuilleton procédurier qui ébranle depuis un certain temps le Front national en France montre jusqu’à quel degré la politique peut conduire les hommes à un comportement brutal et impitoyable.
Le compte à rebours a commencé. La 4e question du référendum sur la rémunération des ministres du culte a de fortes chances d’être supprimée. Rien de surprenant, vu les discussions qui ont eu lieu depuis des mois autour de cette question...